Tour d'Italie : Le profil de la 10eme étape

Tour d'Italie : Le profil de la 10eme étape©Media365
A lire aussi

Romain Fiore, Media365, publié le lundi 17 mai 2021 à 10h30

Découvrez le profil de la 10eme étape du Giro, qui mènera les coureurs de L'Aquila à Foligno, sur 139 kilomètres.


Ce lundi, dernière étape avant une journée de repos bien méritée pour nos coureurs qui sera programmée ce 18 mai. Et pour bien finir ces dix premiers jours sur le Giro, le peloton pourra respirer un peu avec au programme une étape de plaine, où les sprinteurs devraient se jouer la victoire. Les coureurs partiront de l'Aquila, la capitale de la région des Abruzzes, où les organismes ont souffert à travers les montagnes des Apennins, pour quitter le plein centre de l'Italie et s'envoler vers Foligno et la province de Pérouse, dans la région de L'Ombrie. Le peloton s'élancera de L'Aquila (littéralement "l'aigle"), carrefour de la vallée de la rivière Aterno, avec une altitude de 637 mètres pour suivre un dénivelé négatif tout au long de l'étape et se retrouver à seulement 226 mètres d'altitude à Foligno, ville d'arrivée. Mais avant tout cela il faudra passer par deux sprints intermédiaires et un col répertorié avant de s'engager dans la descente vers Pérouse. Les cyclistes encore en lice dans ce Giro commenceront donc la journée avec l'ascension du col non répertorié de Sella di Corno avant d'atteindre Santa Rufina et son sprint intermédiaire au 46eme kilomètre de la course.

Un nouveau porteur du maillot de meilleur sprinteur ?

Les coureurs vont ensuite se sentir comme dans des montagnes russes jusqu'au sommet répertorié à Valico Della Somma, enchaînant les montées et descentes pendant 40 kilomètres. Une fois le col franchi, les coureurs n'auront plus qu'à descendre jusqu'à l'arrivée en passant par le dernier sprint intermédiaire de Campello sul Clitunno, situé 18 kilomètres avant l'arrivée ultime, qui se déroulera sur une route rectiligne et favorable à une explication entre sprinteurs. Un parcours idéal pour se reposer après une étape éprouvante la veille, ça sera donc aux sprinteurs ce lundi de se jouer la gagne mais sans Caleb Ewan, double vainqueur d'étape sur cette édition, victime d'une douleur au genou qui l'a contraint d'abandonner. Des coureurs comme Tim Merlier, déjà vainqueur de la 2eme étape, Giacomo Nizzolo, Elia Viviani, Dylan Groenewegen ou encore Fernando Gaviria, s'ils sont dans un bon jour, devraient s'adjuger la victoire finale, à l'arrivée prévue entre 17h04 et 17h24.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.