GP d'Italie : Victoire pour Daniel Ricciardo et doublé pour McLaren à Monza !

GP d'Italie : Victoire pour Daniel Ricciardo et doublé pour McLaren à Monza !©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 12 septembre 2021 à 16h28

Un an après avoir manqué de peu la victoire à Monza avec Carlos Sainz Jr, McLaren signe un doublé lors du GP d'Italie avec Daniel Ricciardo qui s'impose devant Lando Norris et Valtteri Bottas.



Encore une fois, Monza a réservé un scénario fou ! Mais, contrairement à l'édition 2021, le Grand Prix d'Italie a souri à l'écurie McLaren. Quasiment neuf ans après le succès de Jenson Button au Brésil, l'écurie de Grove a renoué avec la première place du podium grâce à Daniel Ricciardo. Les monoplaces « orange papaye » ont même fait mieux avec Lando Norris qui est allé chercher la deuxième place, son cinquième podium et le meilleur résultat de sa carrière. Une victoire que le « Honey Badger » est allé chercher avec le culot et le talent qui est le sien, qui n'a pas pu s'exprimer autant qu'il le souhaitait depuis son arrivée chez McLaren en début de saison. En effet, dès l'extinction des feux, Daniel Ricciardo a pris l'avantage sur Max Verstappen quand, juste derrière et avec un départ voulu en pneumatiques durs, Lewis Hamilton est resté derrière Lando Norris, tout comme lors de la qualification sprint disputée ce samedi. Un premier tour qui n'a toutefois pas été effectué sans encombre. Revenant de manière cavalière sur la piste dans la deuxième chicane, Antonio Giovinazzi a heurté la Ferrari de Carlos Sainz Jr avant de partir en tête à queue. Le pilote italien a alors provoqué une courte neutralisation par la voiture de sécurité virtuelle. Victorieux à Monza l'an passé, Pierre Gasly a connu une course bien différente. Parti des stands après avoir changé de moteur et modifié ses réglages à la suite de sa sortie de piste ce samedi, le Rouennais a abandonné dès le cinquième tour pour des soucis techniques. Une course à oublier pour AlphaTauri, Yuki Tsunoda n'ayant pas pu prendre le départ.

Ricciardo en maîtrise, Hamilton et Verstappen ont craqué

Alors que Daniel Ricciardo a mené grand train en tête de course, maintenant solidement Max Verstappen à plus d'une seconde, Sergio Pérez a animé le peloton en remontant à la sixième place. Du côté de Mercedes, Valtteri Bottas a tout donné pour effacer son départ du fond de grille, entrant dans la zone des points après seulement treize tours, alors que Lewis Hamilton a longtemps calé derrière son compatriote Lando Norris. Dans le même temps, Esteban Ocon a logiquement reçu une pénalité de cinq secondes pour avoir fermé la porte trop violemment sur Sebastian Vettel, n'évitant pas le contact entre l'Alpine et l'Aston Martin. Aux avant-postes, à trop vouloir mettre la pression sur Daniel Ricciardo, Max Verstappen est allé à la faute dans la première chicane, donnant un peu plus d'air à l'Australien. La course a alors pris un tour stratégique à compter de l'entame la 23eme boucle. C'est à ce moment que Daniel Ricciardo a choisi pour effectuer son seul passage par les stands, lançant des arrêts en cascade avec Max Verstappen, Lando Norris puis Lewis Hamilton. Le pilote McLaren ne s'est pas éternisé en piste avec des gommes usées après avoir cédé face à son compatriote. Après avoir perdu près de dix secondes lors de son arrêt, Max Verstappen a tenté de forcer le passage face à Lewis Hamilton et n'a pas pu éviter un spectaculaire accrochage qui a mis les deux candidats au titre sur le carreau. La course a alors été neutralisée et tous ceux qui n'avaient pas plongé dans les stands ont effectué leur changement de pneus.


Avec Ricciardo et Norris, McLaren renoue avec son glorieux passé

Une fois ces arrêts effectués, la hiérarchie s'est un temps stabilisée avec Charles Leclerc qui a profité de l'occasion pour intercaler sa Ferrari à la deuxième place entre les deux McLaren. Toutefois, le Monégasque n'a pas pu résister à Lando Norris lors de la relance à l'entame du 31eme tour. Dans le même temps, son coéquipier Carlos Sainz Jr a tenté de résister à Valtteri Bottas pour la cinquième place mais sans parvenir à tenir très longtemps contre la seule Mercedes encore en lice. En grande difficulté, Charles Leclerc a également cédé face à Sergio Pérez et Valtteri Bottas. La tension a été grande entre le Finlandais et le Mexicain. Ce dernier a été sanctionné d'une pénalité de cinq secondes pour avoir tiré un avantage de sortir de la piste dans la deuxième chicane. Aux avant-postes, Daniel Ricciardo et Lando Norris ont tout donné dans les quinze derniers tours pour distancer leurs poursuivants. Une consigne qui a parfaitement été exécutée puisque Daniel Ricciardo a coupé la ligne d'arrivée en vainqueur, s'offrant même le point du meilleur tour en course dans la dernière boucle. Lando Norris n'a pas craqué pour un doublé McLaren devant Valtteri Bottas. Parti en dernière ligne, le Finlandais a su passer à travers les gouttes pour monter sur le podium au bénéfice des cinq secondes ajoutées au temps de course de Sergio Pérez, tombé de la troisième à la cinquième place derrière Charles Leclerc. Le Mexicain devance Carlos Sainz, Lance Stroll, Fernando Alonso, George Russell et Esteban Ocon, qui complètent le Top 10. Au championnat, Max Verstappen conserve la première place avec cinq points d'avance sur Lewis Hamilton alors que Lando Norris revient à neuf longueurs de Valtteri Bottas, troisième.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.