Vincent et Collet rempilent  

 Siutat_Collet

Entre Siutat et Collet, c'est l'entente cordiale.

En poste depuis 2009, Vincent Collet a été reconduit vendredi à la tête de l'équipe de France masculine de basket-ball. Celui qui est également l'entraîneur de Strasbourg a prolongé d'un an son contrat avec la FFBB. Pas sûr donc que le sélectionneur des Bleus aille jusqu'aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio. Tout pareil pour Pierre Vincent avec les "Braqueuses".          

Le changement, ce n’est pas maintenant à la FFBB. Vincent Collet et Pierre Vincent, qui étaient tous les deux en fin de contrat à l’issue des derniers Jeux Olympiques de Londres, ont été reconduits à la tête de leur sélection, masculine pour l’un et féminine pour l’autre, une information officialisée par la Fédération vendredi à la mi-journée. Et pas franchement une surprise puisque la Fédération française de basket-ball, qui n’a pas trop à se plaindre des résultats des Bleu(e)s depuis la prise de fonctions des deux hommes, n’avait pas encore songé au moindre plan B.

Il y a tout de même un bémol. Jean-Pierre Siutat voulait que les deux sélectionneurs prolongent dans la durée, jusqu’aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, mais Vincent Collet et Pierre Vincent, qui entraînent tous les deux des clubs de Pro A en parallèle, n’ont donné leur accord que pour un an. "Les deux sélectionneurs expriment une difficulté à s’engager immédiatement sur une période de quatre ans, ne maîtrisant pas, en ce qui les concerne, certains éléments professionnels susceptibles d’évoluer. En conséquence, les parties ont communément décidé de s’engager pour la prochaine campagne européenne 2013. A l’issue de ces campagnes, il sera fait un point d’étape avec chacun d’entre eux afin d’envisager ou non la poursuite du projet des Équipes de France pour les trois années suivantes", indique le communiqué de la FFBB. Un nouveau point sera donc fait après l’Euro 2013, qui aura lieu en Slovénie pour Tony Parker et sa bande, en France pour Céline Dumerc et ses coéquipières.

Une solution intermédiaire

Si le maintien à son poste de l’actuel coach de l’Asvel était attendu, un doute existait sur les intentions de son homologue de Strasbourg."J’ai envie de continuer. Mais je sais aussi que ça coûte d’un côté personnel, avait ainsi confié Vincent Collet à L’Equipe, il y a quelques jours. L'investissement est énorme. […] Je ne suis pas une machine, je dois réfléchir à la famille, et c'est ce qui fera pencher la balance." Visiblement, cette solution intermédiaire a dû lui plaire.

Dans l’état-major du basket français, personne ne s’en plaindra car depuis trois ans, le coach des Bleus a atteint la finale de l’Euro 2011 et qualifié son équipe pour ses premiers Jeux depuis ceux de Sydney, en 2000. Pierre Vincent, lui, a presque tout gagné avec ses "Braqueuses": l’or à l’Euro 2009, le bronze deux ans plus et l’argent aux JO 2012.Un bilan qui ne pouvait déboucher que sur une poursuite des collaborations aux yeux du président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat: "La priorité fixée par la FFBB est la préparation des deux équipes de France pour une participation aux JO de Rio en 2016. Vincent et Pierre ont un excellent bilan avec leur équipe respective. Ils ont tous les deux la confiance de leur fédération, de leur direction technique nationale, des joueurs et joueuses. Il est logique qu'ils restent à la tête des deux sélections et qu'ils préparent dès a présent les échéances de 2013 mais aussi 2016." Pour ne pas briser cet élan, et parce que les deux sélections auront leurs chances l’an prochain, la FFBB a donc misé sur la continuité, elle a bien fait.