WTA - Dubaï : Kalinskaya prend le meilleur sur Swiatek et se qualifie pour la finale

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le vendredi 23 février 2024 à 18h30

Anna Kalinskaya a réalisé un exploit en éliminant Iga Swiatek en deux manches lors des demi-finales du tournoi WTA de Dubaï. La Russe sera opposée à Jasmine Paolini ce samedi en finale.

C'est décidément une belle semaine pour Anna Kalinskaya ! Après avoir dominé Jelena Ostapenko en huitièmes de finale puis Coco Gauff lors des quarts de finale du tournoi WTA de Dubaï, la Russe a pris le meilleur sur la numéro 1 Iga Swiatek pour s'offrir une place en finale. D'entrée, la 40eme mondiale a fait vaciller la Polonaise en obtenant deux balles de break lors du tout premier jeu. Après les avoir écartées, Iga Swiatek a répliqué sans parvenir à convertir sa seule opportunité de prendre le service de son adversaire. Toutefois, la tête de série numéro 1 du tournoi a finalement atteint son but au terme du sixième jeu mais seulement à la cinquième occasion. Un break concédé qui a été comme un électrochoc pour Anna Kalinskaya. Lâchant ses coups, la Russe a effacé son jeu de service de retard en remportant blanc l'engagement d'Iga Swiatek. Après avoir écarté une nouvelle balle de break pour la Polonaise, la 40eme au classement WTA a maintenu la pression sur son adversaire au point de lui prendre son engagement. Menant cinq jeux à quatre avec service à suivre, Anna Kalinskaya n'a pas tremblé. La première balle de set a été la bonne au bout de 53 minutes de combat. Un ascendant que la Russe a su maintenir à l'entame de la deuxième manche.

Kalinskaya n'a pas tremblé contre Swiatek

En effet, elle s'est montrée tranchante dès que la possibilité de breaker s'est présentée, c'est-à-dire dès le premier jeu. Absolument pas mise en difficulté, la native de Moscou a déroulé pour se rapprocher de la victoire. Cette dernière a même été à portée quand elle a pris une deuxième fois le service d'Iga Swiatek afin de mener cinq jeux à deux. C'est alors l'orgueil qui a parlé pour la Polonaise qui, après avoir sauvé deux balles de match, a su aller reprendre un de ses deux jeux de service de retard. Elle a ensuite eu deux occasions de recoller totalement à Anna Kalinskaya mais cette dernière a gardé la tête froide. En effet, après les avoir écartées, elle n'a eu besoin que d'une balle de match pour sceller le sort de la rencontre (6-4, 6-4 en 1h42'). Après avoir connu des finales en double, la Russe va disputer ce samedi sa toute première finale en simple ce samedi. Ce sera face à l'Italienne Jasmine Paolini. En effet, la 26eme joueuse mondiale a eu le dernier mot face à Sorana Cirstea lors de la première demi-finale (6-2, 7-6 en 1h59'). Alors qu'elle reste sur deux échecs en finale à Palerme puis Monastir l'an passé, la native de Castelnuovo di Garfagnana aura une nouvelle chance d'ajouter une deuxième ligne à son palmarès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.