WTA - Austin : Pas de demies pour Parry

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 01 mars 2024 à 21h47

Battue en trois sets (1-6, 6-4, 6-2) par l'Ukrainienne Anhelina Kalinina, vendredi en quarts de finale du tournoi d'Austin, Diane Parry a manqué une nouvelle opportunité de disputer une demi-finale cette saison. La Française peut néanmoins s'en vouloir car elle a laissé passer sa chance quand elle a mené un set à rien et 4-2.

Deuxième occasion et toujours pas de demi-finale cette saison pour Diane Parry. Déjà sortie à ce stade de la compétition à Auckland en début d'année lors de son premier tournoi disputé en 2024, la jeune joueuse française de 21 ans a de nouveau buté en quarts de finale, vendredi à Austin pour ce qui constituait sa deuxième tentative. Parry n'a pourtant pas à rougir après son élimination - en trois sets : 1-6, 6-4, 6-2 - face à une joueuse mieux classée qu'elle : Anhilina Kalinina. Non seulement la 62eme au classement n'a pas démérité contre l'Ukrainienne, mais elle a même fait mieux en posant de gros problèmes à la 35eme au classement et... tête de série numéro 1 du tournoi. Comme les spectateurs présents vendredi dans les tribunes pour assister à ce quart de finale, Kalinina a dû d'ailleurs se dire à un moment de la partie qu'il allait être très difficile pour elle de se sortir des griffes de la jeune Boulonnaise, elle aussi tête de série (n°5) dans cette épreuve.

Et Parry s'écroula...

Avant de se faire renverser par l'Ukrainienne, Parry a eu en effet le match en main. Après avoir nettement surclassé son adversaire dans la première manche, remportée 6-1 en un peu plus d'une demi-heure (31 minutes) par notre jeune représentante, cette dernière avait continué sa marche en avant dans la deuxième manche. Toujours autant gênée par le jeu agressif à souhait de la Française, Kalinina s'était alors retrouvé menée 4-2. Malheureusement pour celle qui avait déjà atteint les quarts en Nouvelle-Zélande en janvier dernier, c'est lorsqu'elle semblait toucher au but (et donc de son premier dernier carré en 2024) qu'elle a fléchi, et permis sans le vouloir à l'Ukrainienne, qui a aligné cinq jeux pour remporter la deuxième manche et prendre le commandement dans le dernier set, de complètement se relancer. Il n'y a alors plus réellement eu de match entre une Parry sonnée par le scénario et son adversaire, probablement toute heureuse de pouvoir s'en sortir de la sorte. La Française, elle, peut avoir des regrets.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.