Nadal-Djokovic, ça promet !

Nadal-Djokovic, ça promet !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 11 juin 2021 à 09h51

Opposé pour la 58e fois, et la 9e à Roland-Garros, Rafael Nadal et Novak Djokovic s'affrontent vendredi après-midi sur la terre battue parisienne, lors d'une demi-finale qui sent la poudre...


Beaucoup auraient aimé, comme l'an dernier, voir Rafael Nadal et Novak Djokovic s'affronter en finale de Roland-Garros. Mais le Majorquin, supplanté par Daniil Medvedev, a glissé au troisième rang mondial et s'est retrouvé dans la moitié de tableau du numéro un, qu'il va affronter pour la 58e fois vendredi après-midi dans le dernier carré des Internationaux de France. Et si le Serbe mène 29-28 face à l'Espagnol, il est largement dominé par son rival sur terre battue (7-19), ce qui est encore plus visible Porte d'Auteuil.

Un seul succès à Roland pour Djokovic

Les deux hommes se sont croisés à huit reprises sur la terre battue parisienne, et Nadal s'est imposé sept fois. La première, c'était en 2006, en quarts de finale, et la dernière en 2020, avec la victoire en finale du Taureau de Manacor, pour son treizième sacre à Paris. Et il a aussi remporté leurs deux autres finales à Roland, en 2012 et en 2014. Le seul succès de Djokovic est survenu en 2015, en quarts de finale. Et leur dernier affrontement sur ocre a encore tourné à l'avantage de l'Espagnol, le mois dernier en finale du tournoi de Rome.

Djokovic : "Le plus grand défi"

« Nole » sait donc parfaitement à quoi s'attendre face à « Rafa », qui a glané au tour précédent sa 105e victoire en 107 matchs à Roland-Garros ! Même s'il a vu sa série de sets consécutifs remportés à Paris s'arrêter à 36 contre Diego Schwartzman (6-3, 4-6, 6-4, 6-0), à deux longueurs de son propre record et surtout à cinq de celui de Björn Borg (41). "Ça ne ressemble à aucun autre match. Disons-le clairement, c'est le plus grand défi qui existe, d'affronter Nadal sur terre battue et sur ce court où il a connu autant de succès durant sa carrière", a ainsi reconnu Djokovic, qui a lui dominé Matteo Berrettini en quarts (6-3, 6-2, 6-7[5], 7-5), et compte bien donner du fil à retordre à Nadal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.