Open d'Australie (H) : Tsitsipas a fait craquer Nadal

Open d'Australie (H) : Tsitsipas a fait craquer Nadal©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 17 février 2021 à 13h55

Danill Medvedev s'est qualifié pour les demi-finales de l'Open d'Australie en battant son compatriote Andrey Rublev 7-5, 6-3, 6-2. Il sera opposé pour une place en finale à Stefanos Tsitsipas, qui a éliminé Rafael Nadal après avoir été mené deux sets à zéro.


Une première demi-finale à l'Open d'Australie et une place de n°3 mondial (au minimum) lundi prochain ! Daniil Medvedev n'a pas perdu sa journée en affrontant, et en battant son compatriote Andrey Rublev, l'autre Russe du Top 10 mondial, ce mercredi en quarts de finale à Melbourne. Le joueur de 25 ans a décroché sa 19eme victoire d'affilée (il avait remporté le Rolex Paris Masters, tous ses matchs du Masters de Londres et tous ses matchs de l'ATP Cup), sur le score sans appel de 7-5, 6-3, 6-2 en 2h05. Medvedev n'avait jamais perdu le moindre set lors de ses quatre précédentes confrontations avec Rublev, et il a poursuivi sur son incroyable lancée, en dominant notamment physiquement son adversaire, de 20 mois son cadet. Rublev a été le premier à lâcher son service, à 3-2 dans la première manche, mais il a immédiatement débreaké pour revenir à 4-4. Ce sera son seul break du match... Car Medvedev a ensuite accéléré pour breaker blanc à 6-5 et ainsi empocher le premier set, puis a sauvé des balles de break à 4-3 dans la deuxième manche avant de breaker dans la foulée (5-3) et remporter ce deuxième set, puis a gagné le troisième set en breakant à 0-1 et 2-0, tout en ne perdant que sept points sur sa mise en jeu. Même si Medvedev a commis plus de fautes directes que de coups gagnants (33 contre 30), c'était sans commune mesure avec Rublev (20 coups gagnants, 39 fautes directes). Impeccable pendant tout le match, Medvedev a seulement connu une petite alerte... après la balle de match, lorsqu'il a été pris de crampes à la cuisse. Grâce à ce succès, il est assuré de grimper à la troisième place mondiale lundi prochain, et pourrait même être deuxième en cas de victoire finale. En attendant, il sera opposé à Stefanos Tsitsipas (5-1 pour le Russe), pour tenter d'aller disputer une deuxième finale en Grand Chelem, après l'US Open 2019.

L'exploit de Tsitsipas 

Le Grec a en effet signé un exploit magistral sur la Rod Laver Arena, en éliminant Rafael Nadal en cinq sets après avoir été mené deux sets à zéro ! Le n°6 mondial s'est imposé 6-3, 2-6, 7-6, 6-4, 7-5 après un combat de 4h07, pour décrocher sa deuxième victoire en huit matchs contre le Majorquin. Il devient ainsi le troisième joueur, après Fabio Fognini à l'US Open 2015 et Roger Federer à Miami en 2005 à battre Nadal en cinq matchs après avoir été mené deux sets à zéro. Cette victoire était pourtant difficilement imaginable à la fin de la deuxième manche, alors que Nadal menait 6-3, 6-2 après 1h21 de match. L'Espagnol n'avait pas eu la moindre balle de break à défendre lors de ces deux premiers sets et n'avait commis que dix fautes directes face à un Tsitsipas apathique et imprécis (20 fautes directes, break concédé à 4-3 dans le premier set et à 0-0 et 3-1 dans le deuxième). Mais le troisième set a été un tournant et a redonné confiance au Grec. Sur les douze jeux disputés, il y a eu pas moins de huit jeux blancs, et seulement trois points perdus par Tsitsipas et un par Nadal. Logiquement, c'est donc au tie-break qu'ils ont dû se départager, et le n°6 mondial s'est montré le plus solide, face à son adversaire qui a commis des fautes inhabituelles, et l'a emporté 7-4. Plus agressif, le n°6 mondial a encore haussé son niveau de jeu dans le quatrième set. Il a inquiété Nadal sur son service à 1-1 et à 2-2, et ce qui devait arriver arriva : Tsitsipas a réussi le break décisif à 4-4 et a égalisé à deux manches partout quelques instants plus tard. Il a donc fallu disputer un cinquième set, et le Grec avait clairement l'ascendant physique sur l'Espagnol. Mais l'homme aux 20 tournois du Grand Chelem n'a rien lâché, comme à son habitude, tenant jusqu'à 5-5 (à noter les 4 aces en 54 secondes servis par Tsitsipas pour revenir à 3-3). Le onzième jeu a été fatal à Nadal, qui a concédé un break blanc ! Sur le jeu suivant, le Grec a manqué deux balles de match, sur un long échange qui s'est terminé par une balle dehors, puis sur un énorme retour de Nadal. Puis l'Espagnol s'est procuré une balle de débreak, mais son adversaire l'a sauvée, avant de conclure deux points plus tard. A 22 ans, Stefanos Tsitsipas se qualifie donc pour sa troisième demi-finale en Grand Chelem, la deuxième à Melbourne après 2019. Quant à Nadal, il voit son compteur de victoires en Grand Chelem s'arrêter à 20. Novak Djokovic aura peut-être l'occasion de revenir à 18 dimanche...

OPEN D'AUSTRALIE (Melbourne, Grand Chelem, dur extérieur, 35,5 millions de dollars)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

Demi-finales
Djokovic (SER, n°1) - Karatsev (RUS, Q)
Medvedev (RUS, n°4) - Tsitsipas (GRE, n°5)

Quarts de finale
Djokovic (SER, n°1) bat A.Zverev (ALL, n°6) : 6-7 (6), 6-2, 6-4, 7-6 (6)
Karatsev (RUS, Q) bat Dimitrov (BUL, n°18) : 2-6, 6-4, 6-1, 6-2
Medvedev (RUS, n°4) bat Rublev (RUS, n°7) : 7-5, 6-3, 6-2
Tsitsipas (GRE, n°5) bat Nadal (ESP, n°2) : 3-6, 2-6, 7-6 (4), 6-4, 7-5

Vos réactions doivent respecter nos CGU.