Euro 2022 (H) : Pas de podium pour les Bleus, battus par le Danemark

Euro 2022 (H) : Pas de podium pour les Bleus, battus par le Danemark©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 30 janvier 2022 à 17h22

En échec au début de la prolongation, les Bleus ont échoué dans leur quête d'un podium lors de l'Euro 2022 face au Danemark (32-25 ap).



Les Bleus n'ont pas su accrocher une sixième médaille dans un championnat d'Europe. A l'issue d'une rencontre durant laquelle chacune des deux équipes a eu sa chance, le Danemark a su mieux aborder la prolongation pour faire la différence et s'assurer de monter sur le podium. Des Danois qui ont abordé cette petite finale sans leur star Mikkel Hansen, sérieusement touché à une cheville, et qui ont très vite perdu Mathias Gidsel. Ce dernier, sur une des premières actions du match, s'est blessé à la jambe droite et n'a pas été en mesure de reprendre sa place sur le parquet du MVM Dome de Budapest. Les Bleus, après la déception du revers concédé face à la Suède, avaient un sentiment de revanche et ont fait la course en tête tout d'abord grâce à Hugo Descat (7 buts sur 9 tirs) mais également Yanis Lenne (5 buts sur 7 tirs). Secoués et pas forcément impliqués dans ce début de petite finale, les joueurs de Nikolaj Jakobsen s'en sont remis à Jacob Holm (10 buts sur 13 tirs) pour réagir et revenir à hauteur. Passé à travers lors de ses deux derniers matchs, Vincent Gérard (18 arrêts à 36% d'efficacité) se devait de réagir et a réduit au silence l'attaque danoise pendant plus de six minutes. Dans l'intervalle, malgré quelques scories, Kentin Mahé (8 buts sur 12 tirs) s'est signalé pour son retour à la compétition après avoir été touché par le coronavirus. Toutefois, les Danois se sont remis progressivement dans le sens de la marche sous l'impulsion de Niclas Kirkelokke (5 buts sur 12 tirs) et en raison d'une défense tricolore moins agressive.

Les Bleus ont su réagir

A la dernière seconde, Ludovic Fabregas (1 but sur 2 tirs) est sorti de sa boîte pour donner une longueur d'avance à l'équipe de France au moment de retrouver les vestiaires. Dès l'entame du deuxième acte, Kentin Mahé a fait le break pour les Bleus, qui ont tenu cet avantage bec et ongles pendant quasiment dix minutes avant de connaître un véritable trou d'air contre un Niklas Landin (18 arrêts à 37% d'efficacité) qui est devenu toujours plus difficile à battre pour les attaquants français. En l'espace de trois minutes, Magnus Saugstrup Jensen a mené un 4-0 pour les Scandinaves, qui ont alors pris trois longueurs d'avance et creusé le plus grand écart à leur avantage depuis le début de la rencontre. Guillaume Gille a alors pris un temps mort pour remobiliser ses troupes et le résultat ne s'est pas fait attendre. Dika Mem (3 buts sur 8 tirs) a sonné la charge avec Benoît Kounkoud (3 buts sur 5 tirs) et Kentin Mahé pour permettre aux Tricolores de revenir à hauteur et même passer devant à l'entame du dernier quart d'heure. Nicolas Tournat (4 buts sur 5 tirs) puis encore une fois Benoît Kounkoud ont fait un nouveau break pour les Bleus sans que cela tienne très longtemps dans une fin de match sous tension et marquée par des décisions arbitrales contestables. En l'espace de quinze secondes, Karl Konan puis Nikola Karabatic sont sortis pour deux minutes alors que, concernant le numéro 13 tricolore, une faute offensive préalable des Danois n'a pas été sanctionnée.

Une prolongation à oublier

Vincent Gérard a alors douché l'enthousiasme adverse en stoppant le jet de sept mètres d'Emil Jakobsen (1 but sur 3 tirs). Pour sa dernière sélection avec le Danemark, Lasse Svan (3 buts sur 5 tirs) est entré pour essayer de faire la différence. Un plan qui n'est pas passé loin de fonctionner puisqu'il a donné une longueur d'avance à sa sélection avec une minute encore à jouer. Dika Mem, sur un tir contré, a alors arraché la prolongation, Hans Mensing (3 buts sur 8 tirs) manquant la balle de match. Deux périodes de cinq minutes qui n'ont pas pu démarrer de la pire des manières pour l'équipe de France. Alors qu'ils bénéficiaient de la première possession, les Bleus ont perdu trop facilement le ballon sur une mauvaise transmission entre Aymeric Minne (0 buts sur 3 tirs) et Hugo Descat. Plus solides en défense et efficaces en attaque, les Danois ont éteint les Tricolores avec un 3-0 mené par Rasmus Lauge Schmidt (4 buts sur 6 tirs). La tête dans l'eau, les Bleus n'ont jamais été en mesure de revenir et s'inclinent au final de trois buts (32-35 ap). Une fin d'Euro frustrante pour une équipe de France qui laisse échapper le podium comme lors du Mondial 2021. Les Danois, doubles champions du monde en titre, prennent ainsi leur revanche de la finale des derniers Jeux Olympiques mais également du match du Tour Principal et montent pour la sixième fois sur le podium.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.