Nancy-Red Star : 5 ans d'interdiction de stade pour l'auteur des cris de singe

Nancy-Red Star : 5 ans d'interdiction de stade pour l'auteur des cris de singe©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le vendredi 13 octobre 2023 à 13h30

L'individu auteur de cris de singe à l'encontre de trois joueurs du Red Star, mercredi soir, a été interdit de stade pour 5 ans par le club de Nancy.



Voilà une suite concrète à la fin de match houleuse survenue mercredi soir entre Nancy et le Red Star lors de 10eme journée de National. Habib Beye, l'entraîneur de l'équipe parisienne, avait manifesté sa colère suite à des cris de singe provenant des tribunes du stade Marcel-Picot et Benoît Pedretti, son homologue de l'ASNL, lui avait répondu, ce qui avait fait pas mal parler. Le coach du Red Star avait détaillé que trois de ses joueurs s'étaient plaint d'un comportement inapproprié issu des travées nancéennes et le couperet vient de tomber.

Le président de Nancy : « On attend la suite sereinement, en espérant tous que ça ne se reproduise plus jamais »

Après avoir annoncé vouloir porter plainte, l'AS Nancy-Lorraine a identifié l'auteur des cris de singe et vient de le sanctionner lourdement. L'individu en question a été interdit de stade pour la durée de 5 ans, vendredi, comme cela a été confirmé auprès de France Bleu Sud Lorraine. « On a lancé une procédure, un appel à témoins, on a déposé plainte... Nabil (El Yaagoubi, le directeur général adjoint de l'ASNL) a passé la nuit à visionner toutes les images de vidéosurveillance pour, dans un premier temps, trouver l'individu auteur de ces gestes inqualifiables. Ensuite, on a pu l'identifier, a expliqué dans L'Est Républicain le président du club nancéen, Nicolas Holveck. Je tiens à préciser que tout ce travail s'est fait en concertation avec le président du Red Star, Patrice Haddad, en grande intelligence. J'en profite d'ailleurs pour présenter, une nouvelle fois, toutes nos excuses aux trois joueurs visés et à l'ensemble du club du Red Star. »

A noter que la Fédération française de football a aussi décidé d'ouvrir une procédure disciplinaire après les regrettables événements survenus en Meurthe-et-Moselle. « La justice va faire son travail, la FFF, aussi, avec l'ouverture d'une procédure disciplinaire, tout en s'associant à nous pour la plainte déposée, a relevé le président de Nancy. La loi Larrivé nous permet de prendre une sanction en tant que club, avec une interdiction commerciale de stade. C'est 5 ans d'interdiction de stade pour cet individu et c'est ce qu'on a fait. On attend la suite sereinement, en espérant tous que ça ne se reproduise plus jamais, bien sûr. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.