OM - Ajax : Les Néerlandais en veulent à l'arbitre

OM - Ajax : Les Néerlandais en veulent à l'arbitre ©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 01 décembre 2023 à 08h56

Après leur défaite épique à Marseille en Ligue Europa (3-4), l'entraîneur et les joueurs de l'Ajax étaient remontés contre l'arbitre de cette rencontre.


Plus de deux mois après un spectaculaire match nul à Amsterdam (3-3), quand l'(éphémère) entraîneur phocéen s'appelait Pancho Abardonado, l'OM et l'Ajax ont encore fait le spectacle jeudi soir à l'Orange Vélodrome, dans le cadre de la cinquième et avant-dernière journée de la Ligue Europa. Vainqueurs 4-3, grâce à un penalty de Pierre-Emerick Aubameyang dans le temps additionnel, les Marseillais sont qualifiés, au moins, pour les barrages, alors que leurs adversaires devront eux battre l'AEK Athènes lors de la dernière journée pour décrocher leur billet pour la Ligue Europa Conférence. Des Amstellodamois amers après ce revers concédé à l'issue d'un match à suspense, et qui en veulent à l'arbitre italien de la rencontre, Simone Sozza. Un officiel qui découvre les compétitions européennes cette saison et avait seulement officié lors d'un match de Ligue Europa avant jeudi.

"Deux buts douteux"

John van't Schip, l'entraîneur de la formation néerlandaise, n'était pas le moins remonté. "Nous avons concédé deux buts douteux, deux penaltys, le premier était très léger (pour une faute de Jorrel Hato sur Ismaila Sarr, ndlr). L'arbitre a fait ses débuts européens. Peut-être qu'il était aussi sous haute tension", a-t-il confié à l'antenne de Radio Veronica. Steven Berghuis, qui a lui été expulsé à l'heure de jeu pour un tacle (très) dangereux sur Joaquin Correa, en voulait également aux officiels et notamment à ceux en charge de la VAR, lui qui a d'abord écopé d'un carton jaune, avant qu'il ne soit transformé en rouge avec l'aide de l'assistance vidéo. "Je ne pense pas que ce soit un carton rouge, j'ai même des doutes sur le jaune. Je prends le ballon et je finis par entrer en contact avec lui. Je fais un tacle pour arrêter un ailier, je l'utilise normalement et j'emporte l'autre jambe avec moi. Tout le monde était étonné", a-t-il ainsi confié, même si, au vu des images et de la dangerosité de son geste, il est difficile d'aller dans son sens...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.