Ligue des Nations (J4) : Le Portugal piégé en Suisse

Ligue des Nations (J4) : Le Portugal piégé en Suisse©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le lundi 13 juin 2022 à 00h04

Ce dimanche, le Portugal est tombé dans le piège de la Suisse (1-0) et laisse l'Espagne s'emparer de la tête du groupe 2 de la Ligue des Nations A au bénéfice de sa victoire 2-0 contre la République Tchèque.



Le groupe 2 de la Ligue des Nations A, celui de l'Espagne et du Portugal, en a terminé dans cette fenêtre internationale du mois de juin. Ce 4eme match en dix jours a été fatal à la Seleçao, orpheline de Cristiano Ronaldo ce dimanche au Stade de Genève. C'est un faux ami des Portugais qui leur a joué un mauvais tour sur le seuil de la porte avant même de laisser le temps à l'invité de prendre ses marques sur la pelouse. Dès la première minute de jeu, l'attaquant du Benfica Lisbonne Haris Seferovic a trompé Rui Patricio d'une tête décroisée de toute beauté (1-0, 1ère). Une réalisation suffisante pour les Rouge et Blanc car aucun autre but n'a été marqué malgré la nette domination des hommes de Fernando Santos qui avait pour l'occasion titularisé les deux joueurs du PSG, Danilo et Nuno Mendes, respectivement en défense centrale et dans le couloir gauche. Cette première victoire relance les Helvètes, néanmoins toujours derniers du groupe avec 3 points. En revanche, cette première défaite du Portugal laisse le champ libre à l'Espagne en tête.


Seule nation invaincue après quatre journées dans ce groupe 2, la Roja a de son côté surclassé la République Tchèque ce dimanche à La Rosaleda de Malaga (2-0). Face à un adversaire qui leur avait donné du fil à retordre lors du match aller une semaine plus tôt à Prague (2-2), les protégés de Luis Enrique ont cette fois-ci bien mieux maîtrisé leur sujet. Leur domination s'est concrétisée somme toute rapidement avec l'ouverture du score de Carlos Soler, bien servi devant la cage d'Ales Mandous par Marco Asensio pour faire mouche (1-0, 24eme). En revanche il a fallu attendre le dernier quart d'heure pour le but du break. Entré en jeu à peine trois minutes plus tôt, l'ex-Parisien Pablo Sarabia a repris victorieusement un centre tendu de Ferran Torres pour porter l'estocade (2-0, 75eme). Ce second succès consécutif des Espagnols les positionne en tête de la poule (8 points), au bénéficie d'une unité d'avance sur le Portugal. La victime du jour des Ibères occupe quant à elle la 3eme place (4 points), avec une petite longueur d'avance sur la Suisse, dernière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.