UEFA : Ce que prévoit le nouveau fair-play financier

UEFA : Ce que prévoit le nouveau fair-play financier©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 07 avril 2022 à 18h00

Ce jeudi, le Comité exécutif de l'UEFA a dévoilé les nouvelles règles relatives au fair-play financier, qui entreront en vigueur dès le mois de juin. Cette refonte va permettre aux clubs européens de présenter un déficit accru, en limitant dans le même temps leur masse salariale.


C'était attendu depuis le 23 mars dernier, et l'information du New York Times. Désormais, c'est officiel : les nouvelles règles pour son fair-play financier ont été instaurées par le Comité exécutif de l'UEFA, ce jeudi. "Le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé aujourd'hui le nouveau Règlement de l'UEFA sur l'octroi de licence aux clubs et la viabilité financière lors de sa réunion à Nyon. Le règlement est la première réforme majeure du règlement financier de l'UEFA depuis son introduction en 2010", peut-on lire sur le site officiel de l'instance. Aleksander Ceferin, le président de l'UEFA, a ensuite effectué une déclaration pour justifier ce nouveau look.

Une marge de manœuvre plus importante

"Le premier règlement financier de l'UEFA, introduit en 2010, a atteint son objectif principal. Il a contribué à remettre en ordre les finances du football européen au bord du gouffre et a révolutionné la gestion des clubs de football européens. Cependant, l'évolution de l'industrie du football, parallèlement aux effets financiers inévitables de la pandémie, a montré la nécessité d'une réforme globale et de nouvelles réglementations en matière de viabilité financière", a expliqué Ceferin. Puis de préciser que "ces réglementations nous aideront à protéger le jeu et à le préparer à tout choc futur potentiel tout en encourageant les investissements rationnels et en construisant un avenir  plus durable pour le jeu."


Ce nouveau règlement est construit autour de trois valeurs : la solvabilité, la stabilité et la maîtrise des coûts. Désormais, les clubs seront autorisés, à terme, à dépenser jusqu'à 70% de leurs revenus. A terme car cela sera progressif : l'UEFA va doubler le déficit autorisé sur trois ans (à 60 millions d'euros) mais obligera les clubs à limiter leur masse salariale à 90% de leurs revenus en 2023-2024, puis 80% (en 2024-2025) et enfin les fameux 70% à partir de la saison 2025-2026, le temps que les contrats en cours arrivent à échéance. "La plus grande innovation de la nouvelle réglementation sera l'introduction d'une règle de coût de l'équipe pour apporter un meilleur contrôle des coûts en ce qui concerne les salaires des joueurs et les coûts de transfert. Le règlement limite les dépenses sur les salaires, les transferts et les frais d'agent à 70% des revenus du club. Des évaluations seront effectuées en temps opportun et les manquements entraîneront des sanctions financières et des mesures sportives prédéfinies", peut-on lire sur le communiqué officiel. L'UEFA a également précisé que ce nouveau règlement entrera en vigueur en juin 2022 et sera progressivement mis en place sur une durée de trois ans afin de "laisser aux clubs le temps nécessaire pour s'adapter."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.