Ligue des Champions : Haaland qualifie Dortmund

Ligue des Champions : Haaland qualifie Dortmund©Media365

Rédaction Media365, publié le mardi 09 mars 2021 à 23h05

Dortmund s'est fait peur en toute fin de match, mais son nul 2-2 face à Séville mardi soir permet aux Allemands de rejoindre les quarts de finale de C1.



Vainqueur 3-2 en terre andalouse, le Borussia Dortmund a résisté à Séville, ce mardi à l'occasion du 8e retour de la Ligue des Champions (2-2). Sur leur pelouse, et malgré une fin de partie délicate, les vice-champions d'Allemagne ont mis un point d'honneur à livrer une autre belle copie, assurant ainsi la qualification au prochain tour. Et qui d'autre qu'Erling Haaland pour inspirer les « Schwarzgelben » !

Haaland n'en a jamais assez

L'attaquant norvégien a encore montré son appétence pour cette prestigieuse compétition. Auteur d'un doublé à l'aller, il a remis ça lors de cette seconde manche, jouant ainsi un rôle clé dans la soirée relativement tranquille qu'a connue sa formation. Avec ses deux réalisations du jour, il compte désormais 20 pions en C1. Un total atteint en 14 matches seulement. Personne n'a jamais fait aussi bien auparavant !



Haaland a ouvert le score à la 35e minute. D'un plat du pied gauche, il mettait à profit un service en retrait de Marco Reus. A l'origine de l'action, il y avait une perte de belle sévillane près de la surface. Un cadeau que les Allemands ont donc parfaitement exploité, alors que le match avait été jusque-là relativement fermé. Avant ce tournant, seul Suso s'était créé une occasion dangereuse (18e).

A 1-0, Dortmund a logiquement bénéficié de plus d'espaces. Et c'est ainsi que, dès le retour des vestiaires, Haaland est parvenu à assurer le break. Il a cru le faire dans le jeu sur une belle séquence où il a fait valoir son explosivité et sa vitesse (48e), mais l'arbitre a invalidé et indiqué le point de pénalty. Le héros du jour s'est bien sûr chargé de le tirer. En deux temps, il a transformé la sentence.

En-Nesyri a évité la défaite à Séville

Avec deux buts de retard, Séville a eu comme mérite de ne pas abdiquer. Après une frappe d'Alejandro Gomez (64e), les Espagnols bénéficiaient à leur tour d'un pénalty, que Youssef En-Nessyri a converti avec succès (69e). Les visiteurs avaient alors 25 minutes pour marquer deux fois et arracher leur prolongation. En vain. Ils ont juste réussi à éviter la défaite sur le fil, avec un autre but d'En Nesyri. Le BVB a bien refermé le verrou derrière jusqu'à ces derniers instants du match et l'égalisation n'a pas influé sur le sort de la confrontation.

Dortmund est donc qualifié pour les quarts de finale de la C1. Comme en 2013 et en 2017. Le niveau de la compétition va s'élever d'un rang, mais les hommes d'Edin Terzic n'auront pas de complexe à nourrir. Avec un buteur de la trempe de Haaland, ils peuvent se permettre tous les rêves.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.