Nancy : Biron, le réparateur de climatiseurs, voit désormais en grand

Nancy : Biron, le réparateur de climatiseurs, voit désormais en grand©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mercredi 17 mars 2021 à 22h15

Passé en trois ans de la R1 martiniquaise à Nancy, Mickael Biron, l'actuel 4eme meilleur buteur de Ligue 2, est revenu sur son début de carrière et ne manque désormais pas d'ambition pour le futur.



L'histoire de Mickael Biron est celle d'un joueur de football amateur passé professionnel en quelques années seulement. « Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je suis déjà très content d'arriver jusque-là. C'était difficile d'arriver jusqu'en professionnel. Mais passer pro n'était qu'une étape, j'ai beaucoup travaillé pour en arriver là et être parmi les meilleurs buteurs du championnat. Je ne voulais jouer que dans ma petite île en Martinique, je ne voulais pas repartir. Juste jouer avec mes amis. Je me suis installé dans une entreprise où un de mes amis était responsable, j'ai passé une formation et j'ai été embauché pour réparer des climatiseurs. Pour moi, mon avenir était là-dedans pas dans le football. (...) Il y a des matins quand je me lève ou quand il n'y a pas de matchs, je me dis que c'est quand même beau ce que j'ai fait », a reconnu l'attaquant de Nancy, lors d'un entretien à RMC Sport.

« La Ligue des Champions, ça serait pas mal aussi »

« Je jouais avec mon équipe, le « Golden-Lion » (Golden Lion de Saint-Joseph, ndlr) au 7eme tour de la Coupe de France contre Epinal. Je marque dans le match et derrière le coach d'Epinal m'appelle. J'ai beaucoup hésité à cause de ce qui s'était passé en Suisse. Finalement j'ai rejoint le club et je suis là aujourd'hui, donc oui ce but a changé ma vie. (...) D'ici trois ans, je me vois en Angleterre, c'est mon rêve, a par la suite confié Biron, buteur 12 fois cette saison. Je n'ai pas forcément de clubs en tête mais juste jouer en Premier League. J'aime l'ambiance, voir des stades pleins, le niveau élevé. Le football anglais est complètement différent, c'est un championnat difficile mais ça me plait. Et puis au niveau de la météo je ne serais pas trop dépaysé de Nancy. Jouer la Ligue des Champions d'ici trois ans ça serait pas mal aussi. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.