L2 (J19) : Des Havrais renversants, Bordeaux décroche

L2 (J19) : Des Havrais renversants, Bordeaux décroche©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 13 janvier 2023 à 22h48

Mené par Nîmes jusqu'à la dernière demi-heure, le leader havrais l'a finalement emporté 3-1 vendredi pour compter à mi-saison neuf points d'avance sur Bordeaux, tenu en échec par Amiens et qui voit Metz se rapprocher.



Plus vu en Ligue 1 depuis un court intermède lors de l'exercice 2008-2009, Le Havre, qui rêve de retrouver l'élite au plus vite, a mis toutes les chances de son côté durant cette première partie de saison. A mi-championnat, les joueurs de Luka Elsner comptent ainsi neuf longueurs d'avance sur leur dauphin bordelais, et onze points de plus que Metz (3e). Vendredi soir, dans le cadre de la 19e journée, ils ont signé un 17e match consécutif sans défaite en Ligue 2, en dominant Nîmes (3-1). Des Crocos mal en points actuellement mais qui menaient au score jusqu'à la 61e minute, grâce à Lamine Fomba, avant que Quentin Cornette n'inscrive un doublé (61e er 90e+2) et ne force Axel Maraval à marquer contre son camp (84e).

Bordeaux peut s'en vouloir

Et si tout va bien pour les Normands, les Girondins peuvent eux encore s'en vouloir. Trois jours après avoir partagé les points à Caen (2-2), alors qu'ils menaient 2-0 à la pause, les Bordelais recevaient Amiens vendredi. Double buteur à D'Ornano, Josh Maja a ouvert le score à la 42e minute, sur penalty contesté par les visiteurs (voir vidéo ci-dessus). Et si les hommes de David Guion ont eu les occasions pour accroître leur avance, ils ont finalement été repris en fin de match. Devenu trois jours plus tôt contre Guingamp le deuxième joueur le plus précoce de l'histoire de Ligue 2, George Ilenikhena (16 ans) a égalisé pour les Picards dans le temps additionnel (1-1, 90e+2), avant que leurs hôtes ne trouvent le poteau. Quand ça ne veut pas...


Derrière, ça pousse, puisque Metz, tombeur de QRM (2-0), monte sur le podium et en expulse (provisoirement ?) Sochaux, qui recevra Caen la semaine prochaine. Les Lorrains n'ont plus que deux points de retard sur les Bordelais. Une longueur derrière les Grenats, à égalité avec Sochaux, on retrouve Grenoble (5e), vainqueur 4-2 à Guingamp, pour la seule victoire à l'extérieur de la soirée. Dans la deuxième partie du classement, Laval et Dijon, tombeurs respectifs de Rodez (3-1) et Valenciennes (2-1), se donnent de l'air, alors que Saint-Etienne, toujours bon dernier, peut grimper à la 18e place en cas de succès à Niort lundi soir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.