PSG : Rico victime d'un cambriolage

PSG : Rico victime d'un cambriolage©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le samedi 23 janvier 2021 à 20h08

Après avoir disputé 45 minutes pour clôturer PSG - Montpellier (4-0) vendredi soir, Sergio Rico a dû constater les dégâts chez lui. Des brigands se sont introduits au sein de la propriété de la doublure de Keylor Navas.



Sergio Rico, entré en jeu à la mi-temps de PSG - Montpellier (4-0) vendredi soir pour remplacer Keylor Navas dans le but parisien, pensait avoir passé une belle soirée, lui qui joue rarement. Peine perdue : en rentrant chez lui un peu après deux heures du matin, dans son duplex de 130 m² à Neuilly-sur-Seine (qu'il avait quitté avant midi), le gardien espagnol a constaté qu'il avait été cambriolé, comme nous l'apprennent nos confrères du Parisien. Résultat des courses : 25 000 euros en liquide, des montres et des bijoux de luxe. Les malfrats sont entrés par la baie vitrée, poursuivant ainsi la malédiction des joueurs du PSG.

Diarra : "Dépucelé : j'ai eu droit à mon cambriolage !"

A Neuilly, déjà, Daniel Alves avait été cambriolé en février 2019. Même chose pour Ezequiel Lavezzi, Eric Choupo-Moting, Gregory van der Wiel ou Thiago Silva... Marquinhos, lui, avait pu compter sur la célérité d'un agent de sécurité qui surveillait son domicile et avait pu alerter à temps les forces de l'ordre.


Des mésaventures qui n'arrivent donc pas qu'aux joueurs de l'Olympique de Marseille, où il s'agit d'un problème récurrent. En 2016, Lassana Diarra réagissait ainsi sur Twitter : "Ça y est, dépucelé : j'ai eu droit à mon cambriolage ! On a dit pas avec la famille, les gars !" L'année précédente, Karim Rekik avait connu les mêmes déboires alors qu'il dormait, et c'était plus traumatisant encore pour Mario Lemina. En 2014, ce dernier avait subi la scène avec sa compagne et des amis. En 2011, Vitorino Hilton avait carrément été frappé à coups de crosse, là encore en présence d'amis. Le défenseur brésilien était parti à Montpellier dans la foulée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.