PSG : Di Maria "très choqué" par son home-jacking

PSG : Di Maria "très choqué" par son home-jacking©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mardi 16 mars 2021 à 11h35

Au lendemain du cambriolage dont il a été victime à son domicile de Neuilly-sur-Seine pendant PSG-Nantes, Angel Di Maria, toujours sous le choc, ne s'est pas entraîné lundi.

 

Au lendemain de sa défaite face à Nantes (1-2), le PSG a enregistré lundi les retours à l'entraînement collectif de Neymar, absent depuis plus d'un mois en raison d'une blessure aux adducteurs, de Moise Kean, qui a manqué les quatre derniers matchs après avoir testé positif au Covid-19, ainsi que ceux d'Alessandro Florenzi et Ander Herrera, contraints de déclarer forfait face aux Canaris pour des soucis musculaires. Angel Di Maria, qui avait effectué son retour dans le onze de départ des champions de France contre les hommes d'Antoine Kombouaré, était en revanche absent de la séance matinale au Camp des Loges. D'après Le Parisien, l'Argentin, qui venait de prolonger son contrat d'une saison supplémentaire, plus une autre en option, a été "très choqué" par le cambriolage qui s'est déroulé à son domicile dimanche soir. 

Le PSG renforce la sécurité

Les cambrioleurs se sont introduits dans sa maison de Neuilly-sur-Seine par une salle de sport qui se trouve au sous-sol, avant d'emprunter un ascenseur pour monter au deuxième étage, alors que la femme et les deux filles de Di Maria étaient présentes au rez-de-chaussée et n'ont pas eu de contact avec les malfaiteurs, qui sont repartis avec un coffre-fort rempli de bijoux et de montres et un butin estimé à 500 000 euros. Dans le même temps, d'autres cambrioleurs croyant pénétrer dans la maison de Marquinhos sont en fait entrés dans celle de son père, à Chatou, et ont séquestré et frappé le père du défenseur brésilien, avant de repartir avec 2 000 euros en liquide et trois sacs. Mais le montant total du butin n'est pas encore connu, rapporte BFM. En janvier, deux autres joueurs de l'effectif avaient également été cambriolés à Neuilly-sur-Seine pendant des matchs : le gardien espagnol Sergio Rico et l'attaquant argentin Mauro Icardi. Le PSG a depuis décidé de renforcer la sécurité des domiciles de ses joueurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.