PSG : Des joueurs "séquestrés par l'argent" ?

PSG : Des joueurs "séquestrés par l'argent" ?©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 25 mai 2022 à 14h01

C'est l'avis de Joan Laporta, le président du FC Barcelone, qui s'insurge contre la prolongation de Kylian Mbappé au PSG.



La prolongation de Kylian Mbappé, désormais lié au PSG jusqu'en 2025, n'en finit plus de faire réagir hors de nos frontières. Et pas toujours positivement. Car si Samuel Eto'o et Francesco Totti ont salué le choix du prodige de Bondy, on lui en veut beaucoup en Espagne. Surtout du côté du Real Madrid, évidemment, car le club merengue pensait que Mbappé allait rapidement s'engager, après avoir manifesté l'an dernier son désir de rejoindre la capitale espagnole. Patron de la Ligue espagnole, Javier Tebas, qui brocarde (très) régulièrement le PSG, a dénoncé "une insulte au football" et assuré qu'une plainte allait être déposée contre le club parisien. Ce qui n'a pas semblé beaucoup perturber son président, Nasser Al-Khelaïfi. Et même pour le FC Barcelone, qui est pourtant le rival historique du Real, ce choix ne passe pas.

Pour Laporta, "cela fausse le marché"

"Cela fausse le marché, pour le président barcelonais Joan Laporta, interrogé par le quotidien sportif catalan Esportiu. Les joueurs finissent par être séquestrés par l'argent. Ce sont les effets d'un club ayant un État derrière lui. Cela va à l'encontre de tous les principes de l'Union européenne. Cela amène à réfléchir sur la pérennité du football." Très remonté alors que les clubs de Liga ne peuvent pas faire de folies sur le marché des transferts en raison des réglementations financières strictes en vigueur de l'autre côté des Pyrénées, Laporta a également évoqué le cas Neymar, que le PSG ne retiendra pas en cas d'offre satisfaisante. Le Brésilien, devenu le joueur le plus cher du monde lors de son transfert à Paris pour 222 millions d'euros en 2017, avait voulu revenir au Barça en 2019, sans que cela ne puisse se faire. Et le club blaugrana n'est pas disposé à l'accueillir à nouveau, en tout cas pas avant la fin de son contrat, en 2025. "Ce serait irrationnel de payer une indemnité de transfert pour un joueur que vous avez déjà eu, a encore lâché Laporta. C'est un joueur exceptionnel, mais il a encore plusieurs années avec le PSG. Il a signé sa servitude pour de l'argent."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.