Ligue 1 : Lorient bat Dijon à la 96eme

Ligue 1 : Lorient bat Dijon à la 96eme©Media365

Rédaction Media365, publié le mercredi 27 janvier 2021 à 23h01

Le match de la peur a tourné in extremis en faveur de Lorient, mercredi, face à Dijon (3-2, 20eme journée de Ligue 1).

Ecuele Manga, défenseur, capitaine et renard des surfaces 

C'était un vrai match couperet qui attendait les Merlus et les Rouges ce soir au Moustoir, dans le cadre de ce match en retard de la 20ème journée de Ligue 1. Après 10 jours compliqués qui les avaient vus déforcés de plus de 10 joueurs atteints par le coronavirus, les hommes de Christophe Pélissier étaient cependant les premiers à se montrer dangereux, mais la reprise de Yoane Wissa consécutive à un bon centre de Jonathan Delaplace terminait au-dessus (2eme minute). Quelques minutes plus tard, l'attaquant nigérian Terem Moffi décalait Quentin Boisgard à droite, mais la tentative de l'ancien du Toulouse FC était trop croisée (8eme minute). Une inefficacité qui n'était pas celle de Trevor Chalobah, à l'heure de jeu : sur un centre lorientais mal repoussé de la tête par Bruno Ecuele Manga, Trevor Chalobah frappait du droit à l'entrée de la surface. Son tir dévié par Mama Baldé pouvait prendre Anthony Racioppi, le dernier rempart des Bourguignons, à contre-pied (1-0, 30eme).

Un avantage de courte durée puisque Bruno Ecuele Manga, le capitaine dijonnais, égalisait avant la pause d'un très beau plat du pied droit (en un temps, s'il vous plait) que n'aurait pas renié Pierre-Emerick Aubameyang, son coéquipier en équipe nationale du Gabon (1-1, 40eme). Mama Baldé, oublié dans la surface adverse par Julien Laporte sur un centre de Frédéric Sammaritano, permettait même aux visiteurs de rentrer au vestiaire avec l'avantage au score (1-2, 42eme).

La détermination des Merlus a fait la différence 

Revigorés à la pause alors qu'ils semblaient désorientés quelques minutes auparavant, les coéquipiers de Jérémy Morel vont s'arracher. D'abord en égalisant, par Terem Moffi sur un nouveau très beau centre de Delaplace (2-2, 58eme). Puis en marquant dans les toutes dernières secondes de la rencontre, grâce à un coup de tête du défenseur Andreaw Gravillon, puissant mais pas assez pour expliquer la prise de balle totalement ratée du gardien Anthony Racioppi derrière sa ligne de but (3-2, 96eme minute).

Ce succès permet aux Bretons de revenir à égalité de leurs adversaires du soir en termes de points (15 points) et de dépasser le Nîmes Olympique, mais le FC Lorient est dix-neuvième. De quoi se rassurer avant un match périlleux, contre le Paris Saint-Germain de Neymar et Kylian Mbappé, dimanche au Moustoir (15h). Dijon et David Linarès laissent échapper de précieux points, avant de se déplacer au Stade Pierre-Mauroy le week-end prochain, pour affronter le LOSC. Il s'agit du quatrième match consécutif sans victoire pour les Bourguignons dans l'élite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.