L1 (J8) : Nantes et Lens se neutralisent

L1 (J8) : Nantes et Lens se neutralisent©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 18 septembre 2022 à 19h05

Nantes et Lens se sont séparés sur un score nul et vierge ce dimanche à La Beaujoire, dans le cadre du 8eme chapitre de Ligue 1. Les Canaris peinent à lancer leur saison tandis que les Sang et Or demeurent 4eme et toujours invaincus.



Invaincu depuis 15 matchs en Ligue 1, le RC Lens a enchaîné cette invincibilité sur la pelouse du FC Nantes. Sans vraiment briller, mais les Sang et Or s'en contenteront, eux qui avaient réalisé jusque-là une entame de championnat aussi bonne comptablement que lors de la saison 2001/2002. Pour le FC Nantes, trois jours après avoir sombré en coupe d'Europe à Karabag (3-0), ce résultat nul (0-0) reste décevant, ne permettant pas d'enfin se hisser en milieu de tableau.

Les hommes d'Antoine Kombouaré ont pourtant eu les munitions pour donner une toute autre tournure à cette rencontre. Si le RC Lens reste la seule équipe à n'avoir concédé aucun but dans les 30 premières minutes, c'est cette fois-ci grâce à la maladresse devant le but de Mostafa Mohamed. Suite à un ballon perdu par Seko Fofana, l'attaquant égyptien s'est retrouvé seul face à Brice Samba, mais il ouvre beaucoup trop son pied et manque le cadre (9e). Le RC Lens répond par Przemysław Frankowski, auteur d'une puissante frappe de peu au-dessus (13e) et Jimmy Cabot, qui bute sur Alban Lafont, d'une frappe du gauche, à la reprise d'un centre de Seko Fofana (17e). Chacun ses temps forts ! Côté nantais, c'est Pedro Chirivella qui voit deux de ses frappes déviées par Massadio Haïdara, dont une qui va lécher le poteau droit de Brice Samba (21e). Florian Sotoca, certainement un peu trop gourmand sur ce coup, manque son ciseau, alors que la tête semblait être le geste juste (25e).

Le Racing Club de Lens fait preuve de beaucoup d'approximations, mais les Canaris n'en profitent pas. Enfin si, sur le plan défensif... Après une incompréhension Cabot-Frankowski pour convertir un centre de Sotoca (31e), Nantes s'en sort bien quand Seko Fofana frappe trop mollement sur Alban Lafont à moins de 10 mètres du but (33e).



Mieux entré dans la seconde période, le RC Lens se montre dangereux par Frankowski, dont la frappe enroulée vicieuse termine de peu hors cadre (53e). Les corners se multiplient, mais la défense nantaise tient le choc. Il faut attendre la 66e minute pour voir Nantes se créer sa première occasion du second acte. Ludovic Blas réussit un enchaînement compliqué, mais sa frappe en déséquilibre n'est pas assez puissante pour tromper la vigilance de Brice Samba. Son homologue nantais aurait bien pu devenir le héros malheureux de ce match, jouant avec le feu face à Abdul Samed (70e)... Le rythme retombe ensuite complétement et le manque de précision des uns et des autres ne permettra de décanter la partie, logiquement conclue sur un match nul et vierge.

Le RC Lens, qui n'a plus gagné à la Beaujoire depuis le 4 août 2001, assure l'essentiel en restant invaincu cette saison (5 victoires, 3 nuls) et en ramenant un point de ce déplacement qui lui réussit rarement. Pour Nantes, la situation reste préoccupante avant d'enchaîner deux déplacement périlleux à Monaco et à Rennes après la trêve internationale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.