L1 (J10) : Le derby du Nord pour Lille

L1 (J10) : Le derby du Nord pour Lille©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 09 octobre 2022 à 22h51

En baisser de rideau de la 10eme levée de Ligue 1 ce dimanche, Lille a dominé Lens dans le derby du Nord (1-0). Les Dogues remontent au 7eme rang, relativement loin toutefois des Sang et Or, 4eme avec cinq longueurs d'avance.



Ce dimanche d'automne fleurait bon les rivalités aux quatre coins du pays. Après la Bretagne dans l'après-midi, le derby de Nord venait clore la 10e journée avec une affiche entre Lille et Lens qui avait de l'allure. Pour tout ce que ces deux clubs ont représenté. Pour tout ce qui les oppose. Et pour tout ce qu'ils proposent, en ce moment, avec un style audacieux et chatoyant qui illustre bien une ère nouvelle en Ligue 1. Un constat flatteur qui concernait surtout les Sang et Or.

Épatant de régularité depuis son retour dans l'élite, le club artésien ne doit plus être perçu comme une surprise. Ce dimanche soir, un succès lui permettait de dépasser l'OM pour s'installer sur la troisième marche du podium derrière la sensation lorientaise, sans que personne ne trouve rien à y redire. Mais c'est à Pierre-Mauroy, dans l'arène du voisin lillois, que les hommes de Franck Haise devaient afficher leurs vertus pour poursuivre leur dynamique. Un contrat qu'ils n'ont pas rempli, face à une équipe du LOSC galvanisée par l'enjeu du derby.

Paulo Fonseca avait concocté un onze articulé en 4-2-3-1 avec David seul en pointe. Dans les rangs lensois, Franck Haise avait reconduit son animation en 3-4-1-2. Le tandem Sotoca-Openda était aligné aux avant-postes, soutenu par Pereira Da Costa. Dans l'entrejeu, Abdul Samed épaulait une nouvelle fois l'inamovible Fofana, avec Cabot et Machado sur les côtés dans des rôles de pistons.

Lille assure l'essentiel


L'entame de match a rapidement planté le décor, avec une électricité palpable d'un bout à l'autre du terrain sur chaque duel. Ce sont les Lensois qui aurait pu frapper en premier après un penalty obtenu rapidement, mais Sotoca, pourtant en grande réussite ces dernières semaines, a manqué sa tentative (15e). Un petit tournant, assurément. Car une bonne demi-heure plus tard, Lille n'a pas manqué l'opportunité de prendre les devants sur une situation similaire, David transformant avec autorité un penalty obtenu par André (1-0, 44e).

Un avantage maigre, mais si précieux pour le LOSC, qui s'est attelé à le défendre avec une certaine intelligence après le repos. Les opportunités se sont succédé de chaque côté, mais Ounas (47e) ou André Gomes (72e) ont manqué le break pour le LOSC, tandis que Fofana (60e) ou Claude-Maurice (70e) n'ont pas été davantage en réussite dans le dernier geste côté lensois. Ce qui incite à rappeler que Lens était dans un soir sans. Cela arrive même à cette équipe, qui avait donné une leçon de foot à Lyon il y a une semaine. Fort de cette excellente opération, Lille, septième, se rapproche à une distance plus respectable de son rival lensois, qui reste coincé au pied du podium. Il y a des week-end, parfois, en Ligue 1, où le costume de favori est décidément bien encombrant...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.