RC Lens : Pourquoi Cahuzac va raccrocher

RC Lens : Pourquoi Cahuzac va raccrocher©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 12 mai 2022 à 13h57

Yannick Cahuzac, le milieu de terrain du RC Lens et ancien de Bastia, a décidé de prendre sa retraite à la fin de la saison.



Après 17 saisons et 445 matchs professionnels, Yannick Cahuzac a décidé de dire stop. A 37 ans, le capitaine du RC Lens et ancien joueur emblématique du Sporting Club de Bastia (2005-2017) raccrochera les crampons à la fin de la présente saison. Le milieu de terrain défensif, joueur rugueux et souvent expulsé (18 cartons rouges, mais seulement 3 sur les cinq dernières saisons), également très bon footballeur, l'a annoncé sobrement mardi sur les réseaux sociaux. Cahuzac foulait beaucoup moins les pelouses cette saison sous le maillot lensois (6 titularisations et 10 remplacements), qu'il a commencé à endosser en 2019, et n'a joué que 12 minutes depuis début janvier.

Cahuzac : « Je ne voulais pas faire l'année de trop, finir sur une grave blessure car mon corps me lâche »

« Ça fait un moment, ça me trottait dans la tête, a expliqué le joueur corse dans L'Equipe. Cela devenait de plus en plus difficile d'aller m'entraîner chaque matin. Je ne voulais pas faire l'année de trop, finir sur une grave blessure car mon corps me lâche. J'ai retardé l'annonce. Parce que c'est comme une petite mort. Je joue au foot depuis l'âge de 4 ans (il a commencé au Gazélec Ajaccio jusqu'à ses 15 ans). Mais cela fait depuis quelque temps que je suis convaincu qu'il faut dire stop. » Yannick Cahuzac passe derrière Cheick Doucouré et Seko Fofana cette saison tandis que Patrick Berg, son successeur, a été recruté l'hiver dernier. « La première raison de cet arrêt est athlétique. Quand le physique est touché, le moral en prend un coup. Finir à Bastia ? Je suis conscient de mon niveau. Je ne pense pas que j'aurais apporté une plus-value », a lâché l'ancien Bastiais.

« Je veux me lancer dans la carrière d'entraîneur »

Et après ? « Cahu » restera dans l'univers du ballon rond et souhaite endosser les habits d'entraineur. « Je veux me lancer dans la carrière d'entraîneur. J'ai eu la chance de côtoyer de super entraîneurs qui m'ont transmis leur fibre. Le vestiaire, la tactique, le terrain, tout ça me plaît », indique celui qui est éligible au BEF, le brevet de coach de football. Cahuzac va partir à la retraite en laissant peut-être le RC Lens en Coupe d'Europe ou pas loin (le club artésien est 7eme à 4 points de Strasbourg, 5eme, à deux journées de la fin). « Je suis un privilégié. Finir au plus haut niveau dans un club mythique et surtout avec un groupe, un staff, une ambiance aussi exceptionnelle, c'est extraordinaire. Dans une carrière, on ne tombe pas forcément dans un groupe comme celui de Lens. J'ai nettement moins joué cette saison, mais j'ai essayé d'apporter ma pierre à l'édifice, de respecter mes coéquipiers, mon club, les supporters. Je n'ai aucun regret », évacue Yannick Cahuzac qui n'a plus que deux rencontres sur son calendrier de jouer professionnel : un déplacement à Troyes le 14 mai et la réception de Monaco le 21 mai.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.