Médias : Canal+ réclame un appel d'offres et va proposer du "pay per view"

Médias : Canal+ réclame un appel d'offres et va proposer du "pay per view"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 12 janvier 2021 à 20h15

Canal+ n'entend décidément pas se laisser dicter la loi de la LFP pour diffuser la Ligue 1. Son directeur des sports annonce vouloir un nouvel appel d'offres pour remettre les prix à plat, tout en anticipant face à l'urgence.



Le dossier de la renégociation des droits TV en Ligue 1 est loin d'être terminé. Canal+ ne veut pas récupérer directement les lots de Téléfoot et demande en effet un nouvel appel d'offres, estimant que "le championnat de France a perdu beaucoup de sa valeur", d'après son patron des sports Maxime Saada qui a accordé une interview au Figaro.

"Nous avons adressé un courrier à la LFP pour lui indiquer la restitution du lot 3, que beIN Sports nous a sous-licencié (...) Il y a une perte de confiance, nous n'avons pas été traités correctement ces dernières années. Nous n'oublions ni le report des matchs par la LFP sans concertation lors du mouvement des gilets jaunes, ni l'argent supplémentaire demandé pour décaler le coup d'envoi du match du dimanche soir de quinze minutes, et encore moins les réjouissances de nombreux présidents lorsque Canal+ est rentré bredouille de l'appel d'offres de 2018. Je précise que Vincent Labrune n'y est pour rien. Il est d'ailleurs probablement l'un des seuls à pouvoir restaurer la confiance."

Saada : "Cette situation doit cesser"

Saada admet que Canal+, à nouveau, "prend le risque de se retrouver face à un concurrent prêt à surpayer ces droits" : "Je reconnais qu'en 2018, je n'ai pas vu arriver Mediapro. L'émergence de nouveaux acteurs est un risque que nous acceptons, car il n'y a pas d'autres alternatives que l'appel d'offres. La valeur de notre lot est surévaluée du fait du comportement irrationnel de Mediapro durant l'appel d'offres (...) Dans tous les cas, nous conserverons notre lot jusqu'au 5 février puisque nous avons payé jusqu'à cette date (...) Cette situation doit cesser. Après avoir provoqué le plus grand drame de l'histoire du football français, et ne plus avoir payé aucun droit depuis le 5 août, Mediapro continue de diffuser 80% des matchs. Ce n'est pas acceptable."

En attendant le résultat de l'appel d'offres réclamé, si celui-ci a donc lieu, et "pour en terminer avec cette situation", Canal+ va "proposer à la LFP une solution technique universelle qui permettra à tous les Français, abonnés ou non à Canal+, de suivre les matchs en pay per view". Cette possibilité d'acheter les matchs à l'unité avait fait son apparition en France en 1996, se poursuivant ensuite durant une quinzaine d'années.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.