L1 : Labrune rêve en grand pour le football français

L1 : Labrune rêve en grand pour le football français©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 18 juin 2022 à 14h20

Ce samedi, lors de l'assemblée générale de la FFF, le président de la LFP Vincent Labrune n'a pas caché son désir de voir les clubs français briller à nouveau lors des Coupes d'Europe.



Pour l'heure, le bilan parait bien trop famélique. En effet, si le palmarès de l'équipe de France compte actuellement quatre prestigieux titres, à savoir deux Coupes du monde (1998 et 2018) et deux Euro (1984 et 2000), celui des clubs français est bien plus maigre. Car, depuis les succès de l'Olympique de Marseille en Ligue des Champions en 1993 et celui du Paris Saint-Germain en Coupe des Coupes en 1996, le football tricolore connait une très longue période de disette, indigne de son statut. Pour lutter contre ça, Vincent Labrune a vanté les mérites de l'accord qu'il a passé avec CVC Capital Partners, à hauteur de 1,5 milliard d'euros, ce qui devrait permettre aux clubs de se renforcer considérablement à l'avenir « pour être dès la saison prochaine, je le souhaite en tout cas, en capacité de gagner une coupe d'Europe. » Ce dernier va même plus loin et vise « le top 3 européen à l'horizon 2027. » Par la suite, le nouveau président de la Ligue de football professionnel (LFP) s'est expliqué sur le sujet.

Labrune salue la prestation des clubs français

« Le football de sélections français est une référence au niveau mondial, il permet de faire rayonner la France à l'international. Nous avons un objectif à la LFP, qui est de faire également rayonner la France à l'international à travers la performance des clubs sur la scène européenne. Il n'y a pas de raison qu'on ne soit pas capables de gagner des trophées chez les pros pour apporter du bonheur aux gens, mais aussi pour développer nos recettes. (...) Malgré une relative contre-performance du PSG, c'est une très belle performance (que la France soit 3eme à l'indice UEFA cette saison). Ça faisait longtemps que ça ne nous était pas arrivé, a également déclaré Labrune, ce samedi, lors de l'assemblée générale de la FFF, dans des propos recueillis par RMC Sport. On aurait même pu être deuxièmes si l'OM avait sorti Feyenoord en demi-finale (de Ligue Europa Conférence), mais ce n'est que partie remise... » Aux clubs français désormais de se montrer à la hauteur de l'ambition du président de la LFP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.