Italie : Platini ému par le décès de Paolo Rossi

Italie : Platini ému par le décès de Paolo Rossi
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 10 décembre 2020 à 18h45

Après le décès de Paolo Rossi, dans la nuit de mercredi à jeudi, Michel Platini, son ancien coéquipier à la Juve, lui a rendu un hommage.

Paolo Rossi, légende du football italien, est décédé, à l'âge de 64 ans, dans la nuit de mercredi à jeudi. Michel Platini, qui a évolué sous le maillot de la Juventus Turin en compagnie du héros du Mondial 1982, a été touché par l'annonce de sa disparition. L'ancien numéro 10 des Bleus s'est confié à l'Equipe au sujet de ce décès. "Michel Hidalgo, Robert Herbin, Maradona, maintenant Paolo Rossi, ça suffit, 2020, c'est bon... Paolo était un grand joueur, un grand buteur, tout le monde se souvient de sa Coupe du monde 1982. On a joué trois saisons ensemble à la Juventus, de 1982 à 1985, et on a tout gagné. En 1982, il venait d'être le héros de la Coupe du monde, mais il avait du recul sur tout cela, il n'en jouait pas", a-t-il d'abord confié.

"Le seul grand nom du foot qui ait été aussi détaché du foot"

Puis il s'est souvenu de la souffrance connue par Rossi, durant sa carrière. "En fait, c'est le seul grand nom du foot qui ait été aussi détaché du foot, justement. Sans doute parce que sa suspension lui avait fait beaucoup de mal, et qu'il souffrait beaucoup physiquement, parce qu'il n'avait plus de ménisque. Combien d'heures il a passées sur la table de massage, avec de la glace sur le genou pour le faire désenfler...", a clamé Platini, poursuivant : "Après 1982, c'est un peu comme s'il avait fait le tour : c'était le summum de sa vie. Après, c'était différent, il jouait, mais sans jamais être tendu, c'était étonnant. C'était un joueur vif et qui allait vite, et qui comprenait le jeu. C'était vraiment un gars gentil, Paolo."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.