Italie - Carnet noir : Décès de la légende Paolo Rossi

Italie - Carnet noir : Décès de la légende Paolo Rossi©Media365

Marie Mahé, Media365, publié le jeudi 10 décembre 2020 à 08h43

Véritable légende du football italien, Paolo Rossi s'est éteint, ce mercredi, à l'âge de 64 ans.



Après la perte de Diego Maradona, le monde du football est de nouveau en deuil. Ce mercredi, Paolo Rossi, véritable légende du ballon rond italien, est décédé, à l'âge de 64 ans. Une triste annonce effectuée par sa veuve, Federica Cappelletti, via Instagram, ainsi que par les médias locaux, dans la nuit de mercredi à jeudi. En légende d'une photo du couple, sa veuve a simplement écrit le mot « Forever » (« Pour toujours »), suivi d'un cœur. Via Facebook, elle a ajouté : « Il n'y aura jamais plus quelqu'un comme toi, unique, spécial ». Surnommé « Pablito », Rossi, qui souffrait d'une « maladie incurable », selon le quotidien Corriere della Serra, restera surtout connu pour son rôle de véritable héros durant la Coupe du Monde 1982, qui s'était alors disputée en Espagne. Il avait terminé meilleur buteur et meilleur joueur de la compétition. Cette année-là, l'Italie avait été sacrée, pour la troisième fois de son histoire, en s'imposant, en finale, contre l'Allemagne de l'Ouest (3-1).

Un scandale de matchs truqués aurait pu priver Rossi de ce Mondial 1982

Pourtant, le footballeur, qui avait terminé, à titre personnel, la compétition avec un total de six buts inscrits, n'aurait pas dû être présent. En effet, en mars 1980, l'Italien avait écopé d'une suspension de trois ans, pour le « Totonero », une affaire de matchs truqués et de paris illégaux, du côté de son pays natal. Cela ne l'avait donc pas empêché d'être ainsi convoqué ensuite en sélection, pour ce fameux Mondial, après avoir vu sa sanction être réduite. Lors de cette Coupe du Monde, Paolo Rossi a éliminé, à lui tout seul, le Brésil, lors des quarts de finale, en inscrivant un triplé (3-2). En demi-finale, contre la Pologne, il a récidivé et inscrit, cette fois, un doublé pour qualifier son pays pour la grande finale. Enfin, en finale, il a marqué le premier des trois buts de son pays, qui l'a ainsi emporté contre l'Allemagne de l'Ouest (3-1). Quelques mois après, le Transalpin avait remporté le Ballon d'Or.

L'apogée de sa carrière en club à la Juve en 1983-84

En club, Paolo Rossi a débuté à la Juventus Turin, où il a toutefois connu plusieurs blessures à un ménisque. C'est véritablement avec le Lanerossi Vicenza qu'il a explosé, dès 1976. Avec son club, il a terminé plusieurs fois meilleur buteur. Et alors que sa formation était un véritable concurrent de la Juve pour le titre, les Bianconeri ont tenté de le récupérer, mais sans parvenir à leurs fins. Parti à Pérouse, c'est à ce moment-là que sa carrière a pris un véritable coup, avec le « Totonero ». Finalement suspendu deux ans, au lieu de trois, Rossi est ensuite bel et bien revenu à la Juventus Turin. Lors de la saison 1983-84, son association avec Michel Platini et Zbigniew Boniek restera dans les annales, et les trophées sont naturellement arrivés. Après deux expériences suivantes, à l'AC Milan et à l'Hellas Vérone, où les blessures l'ont fortement handicapé, Paolo Rossi a pris sa retraite à l'âge de 31 ans. Ce mercredi, la légende du football italien a définitivement tiré sa révérence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.