D1 Arkema : Ollé-Nicolle succède à Echouafni sur le banc du PSG

D1 Arkema : Ollé-Nicolle succède à Echouafni sur le banc du PSG©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le mardi 06 juillet 2021 à 17h20

Après la non-reconduction d'Olivier Echouafni, le PSG a confirmé la nomination de Didier Ollé-Nicolle à la tête de son équipe féminine, récemment sacrée championne de France.



Le PSG tient son nouvel entraîneur. Il n'est pas question d'un remplacement de Mauricio Pochettino mais de la nomination de celui qui prendra place sur le banc de la section féminine du club de la Capitale, récemment sacrée championne de France de D1 Arkema. En effet, après avoir fait chuter Lyon de son piédestal, le PSG a effectué une révolution de palais. Après l'arrivée d'Ulrich Ramé au poste de manager général, Olivier Echouafni a vu son contrat ne pas être renouvelé. Pour remplacer l'ancien sélectionneur de l'équipe de France féminine, le club parisien a décidé de faire confiance à Didier Ollé-Nicolle pour les deux prochaines saisons, avec un effectif qui sera partiellement à reconstruire avec plusieurs départs dont ceux de la gardienne Christiane Endler vers l'OL et de sa capitaine Irene Paredes vers le FC Barcelone mais des ambitions toujours élevées.

Ollé-Nicolle : « Un grand sentiment de fierté »

Libre de tout engagement depuis son départ du poste d'entraîneur du Mans, Didier Ollé-Nicolle va connaître sa première expérience à la tête d'une équipe féminine. « Je ressens beaucoup de fierté parce que j'ai vraiment le sentiment d'entrer dans une institution. C'est Paris, et c'est le Paris Saint-Germain, a-t-il confié dans un entretien accordé au site officiel du club. Quand on entraîne à l'extérieur depuis de nombreuses d'années et que l'on voit le développement du club ces derniers temps... C'est LE club français. C'est donc un grand sentiment de fierté pour moi. » Alors que conserver le titre de champion de France sera son principal objectif, Didier Ollé-Nicolle assure ressentir de la pression et de l'excitation, « mais il faut de la sérénité et de la maîtrise, et le bon dosage d'excitation et d'adrénaline pour se dépasser ». L'ancien entraîneur de Nice ou encore Orléans vise surtout à « s'inscrire dans la durée », ce qu'il présente comme « un challenge très difficile, mais il est excitant et passionnant », ajoutant qu'il « y a aussi des étapes supplémentaires à franchir en coupe d'Europe ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.