D1 Arkema : Le PSG à 90 minutes du bonheur

D1 Arkema : Le PSG à 90 minutes du bonheur©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 04 juin 2021 à 10h40

Les Parisiennes, qui reçoivent Dijon vendredi soir, peuvent remporter le premier titre de champion de France de l'histoire du club de la capitale. Mais il faudra faire aussi bien que les Lyonnaises.



"J'aimerais laisser une trace de mon passage au PSG", confiait Olivier Echouafni sur France Bleu. Sur le départ, l'ancien milieu de terrain, arrivé sur le banc parisien il y a trois ans, est sur le point d'accomplir sa mission. Car les joueuses de la capitale ne sont plus qu'à 90 minutes du premier titre de champion de France de l'histoire de leur club. Après être allées décrocher un match nul sur la pelouse de leurs rivales lyonnaises dimanche dernier (0-0), elles reçoivent Dijon vendredi soir (20h45), alors que l'OL accueille dans le même temps Fleury. Avec un point d'avance, elles doivent faire aussi bien que les Rhodaniennes pour être sacrées, face à des adversaires chez qui elles s'étaient facilement imposées en octobre dernier (0-3).

"Respecter l'adversaire, même si Dijon n'a plus rien à jouer"

"Rien n'est gagné ! Dans le sport de haut niveau, et dans le football notamment, il faut être sur ses gardes sans arrêt et tout le temps se remettre en question, tempère le technicien de 48 ans sur le site de son club. Il faudra commencer par respecter l'adversaire, même si Dijon n'a plus rien à jouer. Il faudra mettre en place ce qu'on sait faire, ce qu'on a su faire tout au long de la saison. Il faut mettre tous les ingrédients, dans le contenu et dans le jeu. Et mettre tout cela dès les premiers instants du match." Un match disputé au stade Jean-Bouin et pour lequel il va récupérer la Brésilienne Formiga, alors que l'attaquante danoise Signe Bruun est forfait. Absente depuis près d'un mois, Marie-Antoinette Katoto, meilleure réalisatrice du championnat (21 buts), est quant à elle incertaine.

Trois Parisiennes à l'OL ?

Après avoir terminé à la deuxième place derrière les Lyonnaises à huit reprises depuis dix ans (2011, 2013, 2014, 2015, 2016, 2018, 2019 et 2020), les Parisiennes touchent enfin au but, elles qui avaient aussi éliminé les Fenottes en quarts de finale de la Ligue des Champions. Mais si le PSG compte bien continuer à être ambitieux, trois de ses joueuses (Morroni, Endler et Bruun) s'apprêtent à rejoindre l'OL selon Le Parisien. La rivalité ne semble pas prête de se terminer...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.