Bleues : Henry et Le Sommer écartées, Diacre s'en explique

Bleues : Henry et Le Sommer écartées, Diacre s'en explique©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 09 septembre 2021 à 13h36

Comme on pouvait s'y attendre, Amandine Henry et Eugénie Le Sommer n'ont pas été convoquées par la sélectionneuse Corinne Diacre pour les deux prochains matchs de l'équipe de France.



Corinne Diacre, la sélectionneuse de l'équipe de France féminine, a dévoilé jeudi sa liste pour l'entrée en lice des Bleues dans les qualifications à la Coupe du Monde 2023 en Grèce (17 septembre) et en Slovénie (21 septembre). Avant la publication des noms, on se posait la question des éventuelles absences d'Amandine Henry et Eugénie Le Sommer qui semblaient se profiler. Eh bien, les deux joueuses sont bien absentes pour ce rassemblement des Françaises.

La milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais (31 ans), qui n'a pas été présente depuis presque un an (novembre 2020), avait été blessée et forfait en février, puis testée positive en avril au Covid-19 avant de ne pas être retenue en juin. La voilà donc encore écartée, comme l'attaquante ou milieu Eugénie Le Sommer, meilleure buteuse de l'histoire des Bleues (86 buts en 175 sélections) partie en prêt aux Etats-Unis à l'OL Reign en juin. La nouvelle Parisienne Kheira Hamraoui est également absente de la liste de Corinne Diacre.

Diacre : « Un choix à l'instant T »

« C'est un choix à l'instant T, a expliqué la patronne de l'équipe de France. Vous savez très bien que la sélection d'aujourd'hui sera différente de celle du mois d'octobre. J'ai simplement, pour cette liste, décidé de rester sur la continuité de la fin de saison dernière, en essayant d'allier du mieux possible des joueuses d'expérience mais aussi de la jeunesse. C'est un groupe élargi de 25 joueuses, puisqu'on a deux déplacements à la suite. S'il devait y avoir un forfait pour X raison, le groupe n'en sera pas perturbé. »

Questionné sur Amandine Henry et son niveau actuel, Diacre a répété son choix momentané. « C'est une décision du moment. Ça fait partie de mes réflexions (son niveau), mais c'est surtout un ensemble. J'ai juste voulu revoir le groupe qui avait bien performé sur les derniers matches. Amandine fait partie des internationales confirmées, elle n'est pas dans la liste, c'est un choix du moment. Choisir c'est aussi renoncer ». Quant à Le Sommer (32 ans), faut-il se résigner à ne jamais la voir durant son prêt américain ? « Le fait qu'elle soit aux États-Unis n'a pas du tout influencé mon choix du moment, mon choix du jour sur la sélection. Je regarde ses matches, je regarde les matches de toutes les étrangères. On a une pré-liste de 50 joueuses en tout, et on regarde tout », a souligné Diacre qui ne rappellera pas forcément la buteuse historique en cas de forfait au milieu. « Oui et non, j'ai pris un groupe élargi de 25, donc logiquement je ne devrais pas avoir besoin de rappeler une joueuse en cas de forfait de l'une d'entre elles. » L'Euro (6-31 juillet) semble compromis pour les deux cadres (passées ?) des Bleues.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.