Hongrie - France, un match forcément spécial pour Nego

Hongrie - France, un match forcément spécial pour Nego©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le vendredi 18 juin 2021 à 16h15

Pour l'UEFA, Loic Nego, le Franco-Hongrois, est revenu sur ses années chez les Bleus avant le match Hongrie - France, samedi (15h00), lors de la 2eme journée du Championnat d'Europe.



Loic Nego s'apprête à vivre une rencontre particulière. Samedi à la Puskas Arena, l'arrière droit retrouvera la France, pays où il est né et avec lequel il a notamment été champion d'Europe U19 en 2010. A cette époque, le Parisien faisait entre autres équipe avec Antoine Griezmann et Alexandre Lacazette. « J'avais une belle génération avec Griezmann. On a remporté un beau trophée en U19. J'ai eu plus de 30 sélections en jeunes. Ça reste des moments qui sont là, dans ma mémoire. (...) Griezmann, on a remporté le championnat d'Europe. Ce sera spécial de le revoir, se dire qu'on sera l'un contre l'autre. On était en chambre ensemble, tout le temps ensemble. On a de beaux souvenirs, vécu de belles choses. Ben Yedder, avec qui j'ai grandi, on vient de la même banlieue, on se parle souvent. Il y aura des émotions, mais il faudra prendre du plaisir », a confié celui qui défend désormais les couleurs des Magyars.

« Je vais me battre jusqu'à la fin »

Formé à Nantes, le joueur évolue désormais en Hongrie, actuellement à MOL Fehervard, depuis 2013, d'où le fait qu'il ait été naturalisé en 2019. « Je ne sais pas le décrire... C'est exceptionnel. Etre sur le terrain contre la France... Il faudra jouer, je vais rentrer sur le terrain, il y aura de l'émotion, mais une fois le coup de sifflet donné, on oublie et je vais me battre jusqu'à la fin, a par la suite déclaré Nego, au sujet d'une rencontre qui sera forcément spéciale pour lui et sa famille, lors d'un entretien à l'UEFA. (...) Jusqu'à preuve du contraire, c'est la meilleure équipe du monde. Pas de doute. Mais chaque équipe a ses faiblesses. Samedi, ce sera un match où on ne va pas se dire "ils sont champions", on va mettre tout ce qu'on peut, jouer pour ressortir contents. » Le numéro 7 devra cependant faire attention à ne pas se tromper quand « La Marseillaise » retentira avant le coup d'envoi...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.