Angleterre : Le message de Saka après les insultes racistes

Angleterre : Le message de Saka après les insultes racistes©Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 15 juillet 2021 à 21h50

Après avoir été victime d'insultes racistes suite à son penalty manqué lors de la finale du Championnat d'Europe entre l'Angleterre et l'Italie, Bukayo Saka a pris la parole, ce jeudi soir sur les réseaux sociaux.


Comme Marcus Rashford et Jadon Sancho, Bukayo Saka a manqué son penalty lors de la séance entre l'Angleterre et l'Italie, dimanche soir à Wembley (1-1, 3 tirs au but à 2). Comme ses partenaires, aussi, il a été victime d'insultes racistes après la défaite des Three Lions, sur les réseaux sociaux. Déçu de ne pas avoir pu repartir avec le trophée, celui qui a manqué le penalty décisif a brisé le silence, ce jeudi soir via un long message posté sur ses réseaux.

"L'amour gagne toujours"

"Ce message n'exprimera jamais assez à quel point je suis reconnaissant pour l'amour que j'ai reçu [...] C'était un honneur de faire partie de cette équipe d'Angleterre qui montre l'exemple, qui seront des frères pour la vie [...] D'avoir aidé l'équipe à atteindre sa première finale en 55 ans, de voir ma famille en tribune [...] ça a signifié beaucoup pour moi. Il n'y a pas de mots pour dire à quel point je suis déçu du résultat et de mon penalty", a-t-il notamment écrit. "Ma réaction d'après-match a tout dit, je souffrais tellement et j'ai eu l'impression de tous vous avoir laissé tomber. Pour ceux qui m'ont envoyé des lettres touchantes, m'ont souhaité le meilleur à moi et ma famille, je suis très reconnaissant. C'est à ça que doit ressembler le football. De la passion, des personnes de toutes les races, genres, religions et origines rassemblées dans une joie partagée, des montagnes russes qu'est le football."





Par la suite, il a livré son opinion sur les insultes reçues, faisant directement écho au message posté par Jadon Sancho mercredi soir, qui mettait en exergue le fait que "la haine ne gagnera jamais."  "Pour les réseaux sociaux [...] je ne souhaite à aucun enfant ni aucun adulte de recevoir les messages de haine que nous avons reçus avec Marcus (Rashford) et Jadon (Sancho) cette semaine. Je savais instantanément le genre de haine que je m'apprêtais à recevoir et c'est une triste réalité que de si puissantes plateformes ne fassent pas assez pour éviter ces messages. Il n'y a aucune place pour le racisme dans le football ni dans aucun lieu, et à la majorité de personne qui se rassemblent pour rappeler à l'ordre les personnes qui publient ces messages, qui agissent et signalent leurs commentaires à la police [...], en étant bons les uns avec les autres, nous gagnerons. L'amour gagne toujours", s'est exprimé Bukayo Saka.




 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.