Pourquoi Keane craignait Zidane

Pourquoi Keane craignait Zidane©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 09 juin 2021 à 22h15

Le « bad boy » irlandais Roy Keane a confié pourquoi il redoutait d'affronter Zinedine Zidane, qui est l'adversaire le plus difficile qu'il ait croisé durant sa carrière.



Il est difficile, voire impossible, d'effrayer Roy Keane. Et pourtant, l'ancien milieu de terrain de Manchester United n'en menait pas large lorsqu'il croisait la route de Zinedine Zidane. Et il a raconté pourquoi « Zizou » est l'adversaire le plus dur qu'il ait eu à affronter dans le programme « Road To Wembley » de Sky Bet, où il fait équipe avec Micah Richards. "Les gens ne réalisent toujours pas aujourd'hui à quel point il était grand, a-t-il ainsi confié. Je ne suis moi-même pas très grand (1,78m), mais les gens pensaient peut-être que j'avais l'air plus grand en me voyant sur le terrain. J'ai joué contre Zidane en club, mais aussi avec la sélection irlandaise. Et le conseil technique que m'avaient donné mes amis en Irlande était de lui mettre des coups de pied. Mais je leur répondais qu'il mesurait 1,85m, et qu'il pouvait gérer ça. Et il s'est aussi fait expulser 8 ou 9 fois. Ce que j'aimais avec Zidane, c'est aussi qu'il était méchant."

Keane n'a "jamais voulu blesser un joueur"

En réalité, Zidane a été expulsé à douze reprises durant sa carrière, ce qui est très rare, voire inédit, pour un joueur créatif. Trois fois avec Bordeaux, cinq fois avec la Juventus, deux fois avec le Real Madrid et deux fois avec l'équipe de France, dont le fameux rouge après son coup de tête sur Marco Materazzi en finale de la Coupe du monde 2006. Comparativement, « Keano » est un petit joueur, puisqu'il a « seulement » été expulsé à dix reprises. Dans cette même vidéo, le « bad boy » du football irlandais assure qu'il n'a "jamais voulu blesser un joueur", mais qu'il ne regrettait rien, notamment d'avoir précipité la fin de carrière d'Alf-Inge Haaland, le père d'Erling Haaland, d'un atroce tacle au genou...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.