Bleuets : Cherki évoque sa première convocation

Bleuets : Cherki évoque sa première convocation©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 06 octobre 2021 à 17h10

Convoqué pour la première fois chez les Espoirs à l'occasion des rencontres face à l'Ukraine et la Serbie dans le cadre des qualifications à l'Euro 2023, Rayan Cherki s'est montré très heureux de cette "récompense", ce mercredi.


Titularisé une seule fois sous le maillot de l'OL cette saison, et avec cinq matchs au compteur dans le Championnat de France, Rayan Cherki pourrait vivre une petite parenthèse à l'occasion des rencontres des Espoirs. Appelé pour la première fois chez les Bleuets à l'occasion des rencontres face à l'Ukraine (vendredi, 18h30) et la Serbie (mardi) dans le cadre des éliminatoires à l'Euro 2023, l'attaquant s'est confié ce mercredi en conférence de presse. "J'étais très heureux d'être appelé par le coach (Sylvain Ripoll), énormément touché. On va dire que c'est une récompense car je mets beaucoup de choses en place pour atteindre mes objectifs", a-t-il reconnu dans des propos rapportés par L'Equipe.

L'espoir de jouer avec Mbappé, la confiance de Ripoll

Ripoll, justement, avait évoqué mardi avoir convoqué l'élément de l'OL afin de combler un manque dans la créativité, ce que le joueur a lui-même confirmé, après avoir eu une discussion avec son sélectionneur. "Il m'a dit que j'étais là pour apporter la touche de créativité que j'ai en moi. Ça m'a beaucoup touché car j'ai senti qu'il a une confiance assez particulière en moi", a jugé Cherki, qui espère revenir en club "encore plus frais".


Cité par Kylian Mbappé, dans L'Equipe, comme un talent suivi, le natif de Lyon s'est montré flatté par cet intérêt. "J'essaye de prendre tout ce qu'il y a à prendre des plus grands. Il a parlé d'Amine (Gouiri) aussi et on espère pouvoir jouer un jour à ses côtés pour prendre un maximum de plaisir", a glissé Cherki, sûrement conscient du chemin à parcourir afin de rejoindre le natif de Bondy chez les Bleus. La première occasion de se mettre en valeur pourrait se présenter dès vendredi, à Brest, face à une Ukraine qui occupe la tête du groupe H avec deux unités de plus que les Bleuets.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.