Retour sur la Coupe du Monde 2002

Retour sur la Coupe du Monde 2002©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 06 novembre 2022 à 17h54

Revivez les meilleurs moments de la Coupe du Monde de football 2002, organisée en Corée du Sud, avec le 5ème titre mondial du Brésil.


Au tour de l'Asie

Pour la première fois de son histoire, la Coupe du Monde a pour théâtre l'Asie. La 17eme édition se tient en Corée du Sud et au Japon du 31 mai au 30 juin 2002. La FIFA a décidé de confier l'organisation de la plus grande compétition du monde à deux pays de faible tradition footballistique, sans doute notamment pour des raisons économiques (vente de maillots, etc) mais au final, devant un public passionné, le tournoi va être rythmé par plusieurs surprises (éliminations de la France, de l'Argentine et du Portugal dès le 1er tour, sortie de l'Italie en 8emes contre la Corée du Sud qui éjecte ensuite l'Espagne en quarts) et offrir une compétition avec du spectacle, mais aussi des controverses. Ce Mondial 2002 accueille de nouveau 32 équipes comme en France 4 ans auparavant avec trois pays qualifiés d'office (Corée du Sud, Japon, France), dans 20 stades de 20 villes différentes à travers les deux nations organisatrices. Des enceintes pour la plupart récentes et modernes (entre 41000 et 70000 places), conçues pour le grand événement. Les Pays-Bas et la Tchéquie sont les grands absents, la Chine, la Slovénie, l'Equateur et le Sénégal participent pour la première fois.

Kahn quasiment infranchissable

Un gardien de but est désigné meilleur joueur de la compétition. Une grande première dans l'histoire du Mondial. L'heureux élu se nomme Oliver Kahn. Le dernier rempart n'a pas fait gagner l'Allemagne en Asie, mais il a rayonné tout au long du tournoi, sauf... en finale contre le Brésil. Une prise de balle manquée sur une frappe de Rivaldo a engendré l'ouverture du score de Ronaldo, à l'affût pour tromper Kahn à la 67eme, puis la victoire de la Seleçao après un doublé du numéro 9 brésilien (79eme), autre grand bonhomme de la compétition avec un retour au premier plan et un titre de meilleur buteur avec 8 réalisations. Auparavant, le portier de la Nationalmannschaft avait écoeuré tous ses adversaires, s'interposant avec brio devant notamment les Irlandais Damian Duff et Robbie Keane, les Camerounais Salomon Olembe et Pierre Wome, le Paraguayen Jorge Luis Campos, l'Américain Landan Donovan et le Sud-Coréen Lee Chun Soo. Bref, des grandes parades à chaque tour de la compétition.

Et de cinq pour le Brésil

Avec dans ses rangs Ronaldo, Ronaldinho, Rivaldo, Roberto Carlos, Cafu (le premier joueur à disputer 3 finales mondiales d'affilée), Lucio ou Edmilson, le Brésil propose une armada qui remporte ses 7 matchs (2-1 contre la Turquie, 4-0 contre la Chine, 5-2 contre le Costa Rica, 2-0 contre la Belgique, 2-1 contre l'Angleterre, 1-0 contre la Turquie et 2-0 face à l'Allemagne). Que des succès pour la Seleçao qui décroche une 5eme étoile au terme d'un tournoi maitrisé de bout en bout, et un Ronaldo de gala, buteur lors de 6 des 7 rencontres. Quand le numéro 9 s'est tu en quarts contre l'Angleterre (2-1), Rivaldo et surtout Ronaldinho, auteur d'un coup franc lointain mémorable, ont pris le relais. Sur les deux dernières rencontres, Ronaldo, qui décrochera un deuxième Ballon d'Or par la suite cette année-là, fait parler son efficacité en claquant les 3 buts du Brésil dans des oppositions serrées contre la Turquie, déjà affrontée en poule, et l'Allemagne, que la Seleçao affronte pour la toute première fois en Coupe du Monde. Avec un 5eme couronnement, le pays d'Amérique du Sud assoit son statut de meilleure formation de l'histoire de la compétition.

Demi-finales
25 juin 2002 : Allemagne bat Corée du Sud (1-0)
But pour l'Allemagne : Ballack

26 juin 2002 : Brésil bat Turquie
But pour le Brésil : Ronaldo

Finale
30 juin 2002 : Brésil bat Allemagne (2-0)
Buts pour le Brésil : Ronaldo (2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.