CM 2022 : La Suisse domine la Serbie dans la folie et défiera le Portugal en 8èmes

CM 2022 : La Suisse domine la Serbie dans la folie et défiera le Portugal en 8èmes©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 02 décembre 2022 à 22h00

Dans une rencontre très enlevée, la Suisse s'est imposée contre la Serbie ce vendredi soir (2-3). Un score qui a donc permis à la Nati de décrocher son billet pour les 8èmes de finale du Mondial 2022, avec une opposition prévue contre le Portugal, mardi (20 heures).



Un spectacle de très haut niveau et quasiment sans temps morts. Ce vendredi soir, la Serbie et la Suisse n'ont pas ménagé leurs efforts et n'ont surtout pas penser à calculer sur le terrain. La résultant a été un match spectaculaire avec pas moins de 5 buts et une qualification pour les 8èmes de finale du Mondial 2022 pour la Nati. Le premier arrêt du match réalisé par Milinkovic-Savic devant Embolo dès la 1ère minute de jeu donnait déjà un avant-goût de la soirée. Lors de la 20ème minute de jeu, Xherdan Shaqiri, décalé par Sow sur le côté de la surface, a démontré être un joueur de grand match avec son pays, en ouvrant le score d'un tir croisé (0-1, 20ème). Davantage portée sur les attaques placées la Serbie - qui devait s'imposer - a rapidement égalisé grâce à une tête décroisée de Mitrovic (1-1, 27ème).

Moins de 10 minutes plus tard, c'est un autre attaquant en vogue, Dusan Vlahovic, d'une frappe croisée du gauche, qui a donné l'avantage à la Serbie, alors virtuellement qualifiée (1-2, 35ème). Juste avant la mi-temps, le festival a continué, avec l'égalisation d'Embolo, trouvé seul au second poteau par un centre rasant de Widmer (2-2, 44ème). A peine le temps de se remettre des fortes émotions vécues que, dès le retour des vestiaires, sur un magnifique mouvement collectif, la Suisse a repris l'avantage. D'une remise en retrait, Embolo a alerté Shaqiri qui a lui trouvé l'appel croisé de Vargas. D'une talonnade en pleine course et plein air, le latéral a adressé une passe décisive à Freuler qui a croisé son tir du gauche (2-3, 48ème).


Avec des espaces de plus en plus nombreux, Mitrovic a été trouvé dans la surface de réparation - et un peu accroché par Schär - et a réclamé un penalty sans voir sa requête aboutir. Installée de façon plus nette dans le camp de la Suisse, la Serbie a exercé une pression forte près des 30 derniers mètres sans jamais sembler en mesure de faire la différence de façon concrète. Résultat, en contrôle, la Suisse a validé sa qualification en 8èmes de finale en terminant derrière le Brésil avec 6 points mais une moins bonne différence de buts (+2 contre +1). Mardi, c'est le Portugal de Cristiano Ronaldo qui se dressera sur la route de la Nati.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.