France-Tunisie, un peu d'histoire (2/4) : 2002, l'envol des Aigles

France-Tunisie, un peu d'histoire (2/4) : 2002, l'envol des Aigles©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 28 novembre 2022 à 22h25

La France et la Tunisie s'affrontent mercredi à l'occasion de la troisième journée du groupe D du Mondial 2022. Avant cette rencontre décisive pour une éventuelle qualification des Aigles de Carthage, les deux équipes se sont rencontrées à quatre reprises. Explorons l'histoire.

21 août 2002, Radès : Tunisie - France (1-1)
Dix semaines après leur élimination sans gloire du Mondial 2002, la Tunisie et la France se retrouvent en amical à Radès. Sur la pelouse de l'enceinte inaugurée un an plus tôt, les deux équipes sont en quête d'un nouvel équilibre pour renouer avec la victoire. Sur le banc des Bleus, on trouve pour la première fois Jacques Santini. Son prédécesseur Roger Lemerre s'installera l'automne suivant sur celui de la... Tunisie, en préparation pour la CAN 2004 que le pays va organiser.

Les Bleus frappent les premiers...

Les Bleus frappent les premiers. Sur un corner tiré côté droit par Zidane, Silvestre marque de la tête depuis l'angle des six mètres (19e). Les Aigles de Carthage recollent avant la pause, grâce une action impliquant deux joueurs de l'Espérance de Tunis. Sur un centre de Mourad Melki, Ali Zitouni (photo) s'impose entre Thuram et Silvestre pour conclure de la tête (39e). Les deux équipes se quittent bonnes amies sur ce match nul, qui s'avèrera rétrospectivement plus prometteur pour les hôtes que pour leurs visiteurs. Moins de deux ans plus tard, la Tunisie remportera chez elle la première CAN de son histoire, quand la France perdra au Portugal le titre européen gagné en 2000.

Tunisie : Boumnijel - Trabelsi, Jaïdi, Badra, Clayton (Mhadhebi, 71e) - Mkacher, Mnari (Sellami, 60e) - Melki (Ouertani, 65e), Benachour, Gabsi (Thabet, 71e) - Zitouni (Selliti, 73e). Sélectionneur : Y.Zouaoui.

France : Coupet - Sagnol (Petit, 46e), Thuram (Br.Cheyrou, 75e), M.Silvestre (Desailly, 46e), Candela (Bréchet, 64e) - Makélélé, Christanval, Carrière (Vieira, 46e), Zidane - Henry (Marlet, 46e), Govou (Cissé, 64e). Sélectionneur : Santini.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.