CM 2022 : Les Sud-Coréens comme en 2002 ?

CM 2022 : Les Sud-Coréens comme en 2002 ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 02 décembre 2022 à 21h17

Miraculeusement qualifiés pour les huitièmes de finale d'un Mondial pour la deuxième fois de leur histoire, les Sud-Coréens peuvent-ils atteindre le dernier carré comme en 2002 ? Ils y croient, en tout cas...



Une attente insoutenable. Renversants vainqueurs du Portugal vendredi (2-1), sur des buts de Kim Young-gwon (27e) et Hwang Hee-chan (90e+1), contre une réalisation de Ricardo Horta dès la cinquième minute, les Sud-Coréens ont dû patienter de longues minutes avant d'obtenir la confirmation qu'ils étaient bien qualifiés pour les huitièmes de finale de ce Mondial qatari. Et ce car l'Uruguay, qui menait 2-0 face au Ghana, n'avait besoin que d'un but supplémentaire pour obtenir le deuxième billet de ce groupe H, derrière les Portugais. Mais malgré un temps additionnel de plus de huit minutes, la Céleste n'a pas réussi à marquer une troisième fois, pour le plus grand plaisir des Sud-Coréens, qui suivaient l'évolution du score sur des portables depuis la pelouse du stade Education City d'Al Rayyan. Ils ont ensuite pu festoyer comme il se doit, bien conscients toutefois de s'être qualifiés de manière assez miraculeuse.

Son : "Personne ne sait ce qu'il peut arriver"

Après un match nul assez pauvre face à l'Uruguay, ils avaient concédé une défaite spectaculaire contre le Ghana (2-3), même s'ils auraient sans doute mérité mieux. Et c'est donc avec une victoire arrachée dans le temps additionnel face au Portugal qu'ils décrochent la deuxième qualification de leur histoire pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde, 20 ans après leur première, lors d'un Mondial disputé à domicile. Une épopée de 2002 toutefois marquée par des décisions arbitrales polémiques, en huitièmes de finale contre l'Italie (2-1, a.p.) puis en quarts face à l'Espagne (0-0, 5-3 t.a.b.). Mais on imagine que les hommes de Paulo Bento, l'ancien international portugais suspendu pour le match contre son pays de naissance, signeraient tout de suite pour un scénario similaire, avec une demi-finale, même perdue, au bout, alors que c'est le Brésil qui devrait a priori se dresser sur leur route lundi soir (20h heure française) en huitièmes. Et les Sud-Coréens ne sont plus à un miracle-près...

"Rejoindre les huitièmes de finale était notre but et maintenant nous avons des objectifs plus élevés, on fera de notre mieux pour les atteindre, a ensuite réagi Son Heung-min, une star coréenne sur courant alternatif depuis le début de la compétition mais passeur décisif génial sur le deuxième but. Personne ne sait ce qu'il peut arriver dans le foot, en particulier maintenant, et puisque nous avons une chance de battre le Brésil, on fera de notre mieux..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.