Coupe de France (Finale) : Le PSG titré face à Monaco

Coupe de France (Finale) : Le PSG titré face à Monaco©Media365

Rédaction Media365, publié le mercredi 19 mai 2021 à 23h09

Ce mercredi soir, le Paris Saint-Germain a remporté la 14eme Coupe de France de son histoire contre Monaco (2-0). Un succès des joueurs de Mauricio Pochettino qui porte la marque de Kylian Mbappé, passeur puis buteur.



Le PSG ne terminera pas la saison sans trophée. En attendant de savoir s'ils seront en mesure de doubler Lille sur le fil en Ligue 1 ce dimanche, les Franciliens ont réussi à conserver leur Coupe de France. Pour cela, ils ont dû se défaire ce mercredi de l'AS Monaco en finale. Un succès glané sur le score de 2-0 mais sans vraiment briller. Cette 104eme finale de Coupe de France n'a pas atteint le sommet en terme de spectacle. Les deux équipes n'ont pas pu se libérer face à l'enjeu du rendez-vous. Et devant le piètre contenu proposé, on peut se réjouir au bout du compte qu'il n'y ait pas eu de spectateurs dans l'enceinte de Stade de France pour assister à ces 90 minutes bien soporifiques.

Le PSG n'a pas forcé son talent

Les temps forts n'ont pas été légion dans cette empoignade. Cependant, le PSG a au moins su faire vérifier le dicton qu'une finale ne se jouait pas, mais se gagnait. La bande à Pochettino a marqué deux fois, alors qu'elle ne s'est créée qu'une seule vraie occasion. Le but de l'ouverture du score de Mauro Icardi à la 19eme minute est intervenu après une perte de balle du Monégasque Axel Disasi devant sa surface. Une boulette dont a su profiter Kylian Mbappé pour servir son compère d'attaque. Mbappé s'est aussi retrouvé à la finition du second but, celui qui a tué tout suspense à la 81eme. Cette fois, il n'y a pas eu de cadeau de la part des Monégasques. C'est Angel Di Maria qui a eu le bon coup d'œil en distillant un caviar à l'international français et ce dernier a ensuite conclu d'un bon piqué.

Un Monaco inoffensif

Paris a fait le boulot devant et il a aussi su être solide derrière, ne concédant qu'une seule opportunité dangereuse. A la 70eme minute, un centre-tir de Gelson Martins a échoué sur la transversale. C'était la seule frayeur connue par Keylor Navas dans cette rencontre. Sinon, le portier costaricien a été très tranquille tout au long de la soirée, intervenant juste sur un tir (trop mou) de Krépin Diatta (71eme). Au final, et malgré un contenu peu envoutant, l'équipe de la capitale a rempli son objectif. En dépit des absences de Neymar, de Verratti et de Kimpembe, elle a remporté cette compétition qui lui est si chère. A présent, elle peut se tourner sereinement vers l'ultime acte du championnat. Pour l'ASM, ça a été un rendez-vous manqué. Mais, l'équipe princière n'a pas le temps de ruminer son malheur. Niko Kovac doit vite remobiliser ses troupes afin d'aller assurer la place sur le podium.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.