Italie-Argentine, choc ou flop ?

Italie-Argentine, choc ou flop ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 01 juin 2022 à 11h59

Les Italiens, champions d'Europe en titre, et les Argentins, vainqueurs de la Copa America, s'affrontent mercredi à Wembley pour le grand retour de Finalissima, mais dans des situations bien différentes.



La Finalissima est de retour ! Mercredi soir à Londres, le stade de Wembley accueille un duel entre l'Italie, sacrée championne d'Europe dans la même enceinte le 11 juillet dernier contre l'Angleterre (1-1, 3-2 t.a.b.), et l'Argentine, qui avait remporté la Copa America un jour plus tôt contre le Brésil au Maracana (1-0). Un duel entre la meilleure équipe d'Europe et celle d'Amérique du Sud remis au goût du jour, après deux premières éditions, en 1985 et en 1993. En 1985, l'équipe de France s'était imposée au Parc des Princes contre l'Uruguay (2-0), grâce à des buts de Dominique Rocheteau et José Touré, pour remporter cette toute première coupe Artemio Franchi. Et huit années plus tard, c'est l'Argentine qui l'avait emporté à Mar del Plata face au Danemark (1-1, 5-4 t.a.b.), avec un premier tir au but réussi par Diego Maradona, vainqueur de son dernier trophée en sélection. Mais qu'attendre de cette troisième édition de l'histoire ? Ce qui est certain, c'est que les deux équipes l'abordent avec un état d'esprit bien différent.

Après leur sacre européen, les Italiens ont de nouveau manqué la qualification au Mondial, pour la deuxième fois consécutive. Ce match de gala, que vont manquer les blessés Marco Verratti, Federico Chiesa, Ciro Immobile et Domenico Berardi, va permettre d'honorer Giorgio Chiellini, pour sa 117e et dernière sélection avec la Nazionale, mais pas encore de voir de nouvelles têtes. Pour cela, il faudra attendre la Ligue des nations, trois jours plus tard, et la réception de l'Allemagne à Bologne. "Ce match sera la fin d'un cycle, a expliqué Roberto Mancini. Ça ne veut pas dire que 15 ou 20 joueurs vont rentrer chez eux, mais après mercredi, on va lancer plus de jeunes pour voir si on pourra compter sur eux à l'avenir." Les Argentins vont eux entamer leur préparation pour la Coupe du monde au Qatar, et tenter de poursuivre leur série d'invincibilité (31 matchs, avec 21 victoires et 10 nuls), pour leur premier affrontement contre une équipe européenne depuis octobre 2019. "Pour nous, cette série est juste une statistique, a déclaré le sélectionneur de l'Albiceleste, Lionel Scaloni. Mais quand on a le maillot argentin, tous les matches comptent. Et c'est encore mieux s'il y a un trophée au bout." Un match que Lionel Messi doit débuter aux côtés de Lautaro Martinez et de son futur-ex-coéquipier parisien Angel Di Maria, qui prendra sa retraite internationale après la Coupe du monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.