Umtiti est-il en train de se perdre ?

Umtiti est-il en train de se perdre ?©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 29 juin 2016 à 20h45

Les annonces récurrentes d'une possible signature au Barcelone arrivent à un moment crucial pour le défenseur qui devrait être titularisé contre l'Islande.

Du haut de ses 22 ans, Samuel Umtiti devra avoir les épaules larges. Le défenseur, considéré comme un simple réserviste par Didier Deschamps avant l'Euro, devrait être titularisé dimanche pour le quart de finale de l'Islande.

Lui qui n'a jamais joué une seule minute en Bleu n'aura pas le droit à l'erreur pour sa première sélection.
Une rentrée en matière d'autant plus délicate que le joueur devra également faire abstraction de son possible transfert au FC Barcelone. Car la somme évoquée, 30 millions d'euros bonus compris selon l'Equipe, a de quoi faire tourner la tête.
"On lui a promis que s'il avait l'opportunité de jouer dans le club de son cœur, il aurait un bon de sortie. Ça fait partie des engagements que doit prendre un dirigeant, comme on l'a fait pour Karim Benzema au Real Madrid. A l'heure actuelle, on est en discussions, il n'y a rien de fait. Mais si les trois parties tombent d'accord, il est possible que Sam puisse partir", a confirmé Jean-Michel Aulas.
En seulement huit mois, le joueur a connu une ascenscion fulgurante. A cette époque là, il était à la peine en Ligue des Champions avec l'OL et le sélectionneur ne voulait pas entendre parler de lui en équipe de France.
Mais sa bonne deuxième partie de saison, cumulée aux forfaits de Rafael Varane et de Jérémie Mathieu - et la suspension d'Adile Rami - ont changé la donne. Samuel Umtiti qui n'a pas rejoué depuis le 14 mai dernier (défaite 4-1 avec l'OL contre Reims NDLR), n'aura pas le droit de se louper.
"Il a l'habitude de la Ligue des champions maintenant : il peut supporter la pression. Ses premiers ballons seront déterminants: s'il réussit ses premières passes, il sera lancé dans la compétition", a assuré à L'Express l'entraîneur de l'équipe de France Espoir, Pierre Mankowski. On ne demande qu'à le croire...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU