La Supercoupe d'Allemagne pour le Bayern

La Supercoupe d'Allemagne pour le Bayern©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 30 septembre 2020 à 22h45

Les champions d'Europe bavarois ont remporté mercredi leur premier trophée de la saison, en dominant le Borussia Dortmund en Supercoupe d'Allemagne.

Une grande équipe ne perd jamais deux fois de suite, parait-il. Le Bayern a prouvé qu'il en était une en dominant ce mercredi le Borussia Dortmund en Supercoupe d'Allemagne, trois jours après sa déroute contre Hoffenheim en Bundesliga (1-4). Face à leur ennemi juré, les hommes de Hansi Flick ont eu fort à faire mais ils font fini par remporter la mise.

Et de cinq pour le Bayern !

C'est le 8e succès du Bayern dans cette Supercoupe d'Allemagne, et aussi le 5e titre majeur en cette année 2020 exceptionnelle. La razzia des Munichois se poursuit, et ils pourraient parachever le grand chelem en décembre prochain en allant conquérir la Coupe du Monde des clubs.



Chacune des deux équipes a eu sa mi-temps, mais le Borussia n'a pas su bien exploiter la sienne. L'équipe de Lucien Favre a, certes, remonté deux buts à son rival, mais elle a craqué vers la fin sur une réalisation de Joshua Kimmich. A la 82e minute, l'international allemand a donné la victoire aux siens en battant Hitz d'une reprise plein axe et en deux temps. A l'origine, c'est un ballon perdu près du rond central qui a lancé l'action des Bavarois. Une erreur qui a donc gâché tous les efforts effectués auparavant par Reus et ses coéquipiers.

Haaland a raté la balle de match

Corentin Tolisso, d'une reprise en force suite à un centre de Robert Lewandowski (18e), puis Thomas Muller, d'un coup de casque victorieux à la réception d'un service d'Alphonso Davies (32e), ont donné un avantage de deux buts aux Bavarois. On voyait alors mal le BVB revenir, mais les « Schwarzgelben » ont puisé dans leurs ressources pour se relancer. Erling Haaland a signé deux gestes décisifs pour permettre aux siens de revenir le match. D'abord une passe pour Brandt (39e), puis un but à la 54e. Le Norvégien aurait ensuite pu marquer le 3e but de son équipe, mais il a buté sur Manuel Neuer (60e). C'était le tournant de la partie. Au coup de sifflet final, le Scandinave a dû amèrement regretter cette occasion manquée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.