Milan-Turin : Victoire en costaud pour Primoz Roglic devant Adam Yates

Milan-Turin : Victoire en costaud pour Primoz Roglic devant Adam Yates©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 06 octobre 2021 à 16h46

Dans un final animé par Adam Yates dans les pentes de la montée vers Superga, Primoz Roglic n'a laissé aucune chance au Britannique dans les 300 derniers mètres et remporte Milan-Turin.

Primoz Roglic est décidément en grande forme ! Quatre jours après s'être adjugé le Tour d'Emilie, le coureur de l'équipe Jumbo-Visma est allé chercher sa 60eme victoire en carrière à l'occasion de Milan-Turin. Dernière répétition générale avant le Tour de Lombardie, la plus ancienne course ayant encore sa place au calendrier international a tout d'abord vu un groupe de six coureurs lancer les hostilités à peine le départ donné depuis Magenta, dans la proche banlieue de Milan, pour 190km menant de nouveau au pied de la basilique de Superga, après une édition 2020 revisitée et qui avait vu Arnaud Démare s'imposer au sprint. Dans un premier temps, Oier Lazkano, Mattia Frapporti, Joan Bou et Davide Orrico ont distancé le peloton. Au bout d'une vingtaine de kilomètres, ce quatuor a laissé revenir Kevin Vermaerke puis Juri Zanotti. Ce groupe de six coureurs a alors pris un avantage proche des trois minutes. Mais le vent de côté a provoqué des chamboulements, avec des bordures qui se sont formées et qui ont divisé le peloton en trois morceaux.


Les Deceuninck-Quick Step ont joué leurs cartes

Comportant les têtes d'affiches de ce Milan-Turin 2021, dont Julian Alaphilippe, le premier groupe a fait la jonction avec l'échappée à un peu plus de 50 kilomètres de l'arrivée. En surnombre avec pas moins de six représentants, l'équipe Deceuninck-Quick Step a pris les choses en main avec Dries Devenyns qui a roulé tambour battant avant la première ascension partielle vers Superga. L'effort des hommes de Patrick Lefévère est couronné de succès puisque le groupe initialement composé d'une vingtaine de coureurs a été divisé par deux avec, notamment Marc Hirschi ou Chris Froome qui ont été immédiatement distancés. Derrière, Adam Yates a fait le forcing pour revenir dans les roues, suivi ensuite de Pavel Sivakov, Nairo Quintana et Michael Storer. Dans les dernières pentes de cette ascension, Mauri Vansevenant s'est isolé en tête de course, prenant rapidement une dizaine de secondes d'avance. Alors que Pavel Sivakov puis les coureurs de l'équipe UAE Team Emirates ont haussé le ton pour faire la jonction, Julian Alaphilippe n'a pas hésité à tenter de couper cet effort mais sans grande réussite.


Roglic a fini par avoir le dernier mot

Après avoir compté jusqu'à 20 secondes d'avance, le Belge a été absorbé face à l'effort de Rafal Majka pour son leader Tadej Pogacar. Une accélération du Polonais qui a fait des victimes dont... Julian Alaphilippe. Après une accélération d'Adam Yates, la tête de course s'est résumée à six coureurs, avec João Almeida, Michael Woods, Primoz Roglic, Alejandro Valverde et Tadej Pogacar aux côtés du Britannique. Toutefois, Woods et Valverde ont été très vite distancés à leur tour. A trois kilomètres du but, Adam Yates a placé un nouveau démarrage auquel seul Primoz Roglic a pu répondre dans un deuxième temps. Les deux coureurs ont alors collaboré jusqu'à la flamme rouge. A 500 mètres, voyant un duo João Almeida-Tadej Pogacar revenir au loin, Adam Yates a joué son va-tout pour espérer l'emporter mais Primoz Roglic a parfaitement répondu. Avec sang-froid, le Slovène a laissé sur place son rival dans les 300 derniers mètres pour l'emporter tout en puissance. Futurs coéquipiers en 2022, João Almeida et Tadej Pogacar se sont expliqués pour la troisième place et c'est le Portugais qui a eu le dernier mot. Premier Français, David Gaudu a pris la sixième place alors que Julian Alaphilippe a terminé 25eme.

CYCLISME - UCI PRO SERIES / MILAN-TURIN
Classement final - Magenta-Superga (190km) - Mercredi 6 octobre 2021
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 4h17'41''
2- Adam Yates (GBR/Ineos Grenadiers) à 12''
3- João Almeida (POR/Deceuninck-Quick Step) à 35''
4- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 35''
5- Michael Woods (CAN/Israel Start-Up Nation) à 48''
6- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) à 48''
7- Diego Ulissi (ITA/UAE Team Emirates) à 48''
8- Fausto Masnada (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 48''
9- Nairo Quintana (COL/Arkéa-Samsic) à 48''
10- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 56''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.