Tour de Wallonie : Van der Poel est grand

Tour de Wallonie : Van der Poel est grand©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le mercredi 14 septembre 2022 à 18h32

A une semaine des Championnats du monde de cyclisme sur route, Mathieu Van der Poel s'est adjugé le Tour de Wallonie devant Biniam Girmay. Le Néerlandais a prouvé dans le finish qu'il était très grand.



Ce mercredi s'est tenu la 62eme édition du Tour de Wallonie entre Blegny et la fameuse Citadelle de Namur (199.7km de course). Une épreuve courue sous des conditions pluvieuses qui n'ont toutefois pas refroidi les ardeurs de pluieurs cyclistes téméraires. Johan Meens (Bingoal Pauwels Sauces WB), Martin Urianstad (Uno-X Pro Cycling Team), Maximilien Juillard (Go Sport - Roubaix Lille Métropole), Abram Stockman (Saris Rouvy Sauerland Team) et Gianni Marchand (Tarteletto - Isorex) ont réussi à fausser compagnie au peloton pour former l'échappée du jour. Celle-ci les a menés presque jusqu'au bout.


Presque car les formations Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux et Alpecin-Deceuninck ont canalisé l'avance des évadés. Malgré l'intégration du Français Ewan Costiou (Arkéa-Samsic) à moins de trente kilomètres du final dans ce groupe restreint en tête, les espoirs ont été douchés à cinq kilomètres de l'arrivée.  Le rythme effréné du peloton a non seulement anéanti les espoirs des attaquants du jour, mais également écrémé de nombreux prétendants à l'approche de l'ultime difficulté du jour. La fameuse Citadelle de Namur, longue de près de deux kilomètres à plus de 5%.

Retour en grâce avant les Mondiaux

Malgré ce tempo d'enfer, deux hommes ont bien failli tirer leur épingle du jeu avec brio. Dylan Teuns (Israël-Premier Tech) et Gonzalo Serrano (Movistar) ont réussi à se détacher au prix d'une accélération des plus incisives. Mais une fois encore, le travail de l'équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux se charge d'éteindre les rêves du Belge et de l'Espagnol. Toutefois, cela n'a pas profité à l'écurie d'outre-Quiévrain dont le leader, l'Erythréen Biniam Girmay, s'est fait souffler la victoire par Mathieu Van der Poel (Alpecin-Deceuninck). D'un effort puissant et long, qu'il a été en mesure d'imposer jusqu'à la ligne d'arrivée, le Batave a devancé son rival de plus d'un vélo d'écart. Déjà vainqueur cette saison du Tour des Flandres, Mathieu Van der Poel revient en grande forme à une semaine des Championnats du monde en Australie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.