Tour d'Oman (E1) : Cavendish près du but dès sa reprise

Tour d'Oman (E1) : Cavendish près du but dès sa reprise©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le jeudi 10 février 2022 à 16h43

De retour à la compétition cette semaine au Tour d'Oman, Mark Cavendish a failli remporter le sprint massif de la première étape. Fernando Gaviria l'a devancé à l'arrivée.



Mark Cavendish a connu une fin d'année 2021 particulièrement compliquée. Et à tous points de vue. Tancé en raison de son refus de prolonger avec sa formation Deceuninck - Quick Step, le champion de 36 ans s'est blessé aux Six Jours de Gand, une célèbre réunion de cyclisme sur piste se tenant au mois de novembre. Verdict ? Deux côtes cassées sur le côté gauche et un petit pneumothorax lui ayant coûté un court séjour à l'hôpital. Alors qu'il croyait sa prolongation mise en danger, en raison en outre de son âge avancé pour un cycliste professionnel, il a fini par trouver un terrain d'entente avec sa formation début décembre. Mais sa sérénité retrouvée a rapidement été secouée. En compagnie de sa femme et de ses enfants, Mark Cavendish a subi un cambriolage, mené par quatre individus masqués. Ceux-ci ont dérobé des biens mais aussi menacé et choqué l'ensemble de la famille. Un épisode effroyable de sa vie. "Personne ne devrait subir ça" avait notamment déclaré le Britannique à la presse.

La page 2021 a été tournée par le dernier vainqueur du maillot vert sur le Tour de France, le début du Tour d'Oman débutant ce jeudi en atteste. A l'occasion de sa reprise, Mark Cavendish a failli frapper fort d'entrée dans le sultanat de la péninsule Arabique. Parti de bien plus loin que le vainqueur du jour dans les derniers hectomètres, Fernando Gaviria (UAE Team Emirates), le Britannique a étalé toute sa puissance, revenant tout près du Colombien au finish. "Je n'étais juste pas bien placé" à analysé l'ancien champion du monde. Il aura l'opportunité de peaufiner les réglages avec son équipe pour se trouver en meilleure position avant d'aborder l'ultime effort dès ce vendredi sur la 2eme étape. Côté français, Paul Penhoët (Groupama-FDJ) et Hugo Page (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) finissent dans le top 10, respectivement aux 5eme et 8eme places.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.