GP de Monaco (Qualifications) : Malgré un accident, Leclerc s'offre la pole position

GP de Monaco (Qualifications) : Malgré un accident, Leclerc s'offre la pole position©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 22 mai 2021 à 16h06

Parti à la faute dans sa dernière tentative, Charles Leclerc a malgré tout signé la pole position du Grand Prix de Monaco devant Max Verstappen et Valtteri Bottas, qui n'ont pas pu aller au bout de leur dernier tour chronométré.



Charles Leclerc est plus que jamais comme chez lui à Monaco ! Le Monégasque, qui n'a jamais été en réussite sur ses terres, a signé la pole position à l'issue d'une séance de qualifications intense et qui se termine sur une polémique. En effet, le pilote Ferrari a réalisé le meilleur temps du week-end dans sa première tentative en Q3 (1'10''346) mais la menace de Max Verstappen était grande. Ce qui a poussé Charles Leclerc à tout donner dans sa dernière tentative et d'aller beaucoup trop loin. Au niveau de la chicane de la piscine, le Monégasque a cassé sa suspension avant-droite avant d'aller s'écraser dans le rail de sécurité sur la droite de la piste. Un accident qui a immédiatement provoqué la sortie du drapeau rouge. Avec 18 secondes restant au chronomètre, la direction de course a logiquement mis un terme définitif à cette séance de qualifications, validant de fait la pole position de Charles Leclerc. Or, dans le même temps, Max Verstappen s'était emparé du record du premier secteur et semblait parti pour déloger le Monégasque de la première position.

Leclerc dans l'expectative, Hamilton en difficulté

Désormais, dans le clan Ferrari, la question sera de savoir si les dégâts sur la monoplace de Charles Leclerc sont suffisamment minimes pour éviter une pénalité qui ferait perdre au natif de Monaco cette première pole position à domicile, sa huitième en carrière et la première depuis le Mexique en 2019, qui reviendrait donc un Max Verstappen qui n'a pas caché son agacement face à ce scenario. Derrière le Monégasque et le Néerlandais, Valtteri Bottas a redonné le sourire à une écurie Mercedes en grande difficulté depuis le début du week-end. Le Finlandais a hissé sa Flèche d'Argent à la troisième place à un quart de seconde de Charles Leclerc et devance la deuxième Ferrari de Carlos Sainz Jr qui, après avoir été très à l'aise ce jeudi et lors de la troisième séance d'essais libres, n'a pas confirmé. Des difficultés, Lewis Hamilton en a également connu tout au long de cette séance de qualifications. Septième en Q1 puis en Q2, le septuple champion du monde a fait de même lors de la Q3, étant devancé par Lando Norris et Pierre Gasly, qui composeront la troisième ligne.


Vettel en joie, Ocon sauve la mise d'Alpine

Juste derrière Lewis Hamilton, Sebastian Vettel a su tirer son épingle du jeu au volant de l'Aston Martin avec le huitième temps devant Sergio Pérez et Antonio Giovinazzi qui complètent le Top 10 de cette séance de qualifications. Une Q3 qu'Esteban Ocon n'a pas su rejoindre au volant d'une Alpine en grande difficulté dans les rues de la Principauté. Fernando Alonso, en manque de confiance au volant de l'A521, prendra place ce dimanche en avant-dernière ligne aux côtés de Nicholas Latifi, qui a eu plus de chance que Mick Schumacher et a pu prendre la piste après son accident lors de la dernière séance d'essais libres. Le coéquipier du Canadien, George Russell, a une nouvelle fois tiré le maximum de sa Williams avec une qualification en Q2 et une 15eme place sur la grille de départ. Mais une des déceptions de cette séance de qualifications restera Daniel Ricciardo qui, alors que Lando Norris a accroché le Top 5, n'a pas pu passer en Q3 et n'a pas caché son désarroi à la radio malgré les encouragements de son ingénieur. Avant le départ ce dimanche, deux incertitudes seront donc à lever, celle concernant l'état de la monoplace de Charles Leclerc et celle concernant la météo avec la pluie qui pourrait s'inviter pour le Grand Prix.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.