NBA : Batum crève l'écran pour ses 34 ans

A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 15 décembre 2022 à 08h45

Le jour de ses 34 ans, Nicolas Batum (13 points, 7 rebonds, 2 passes, 2 interceptions) a grandement contribué à la troisième victoire de rang des Clippers, mercredi soir à domicile face aux Wolves de Rudy Gobert (11 points, 13 rebonds, 2 contres). "Batman" a d'ailleurs été élu homme du match.

Le jour de son anniversaire, Nicolas Batum s'est offert un joli cadeau. A désormais 34 ans, "Batman" a démontré qu'il n'avait rien perdu de son talent en récoltant mercredi soir le trophée d'homme du match lors de la victoire des Clippers à la Crypto.com Arena aux dépens de Minnesota (99-88). Une récompense tout sauf imméritée pour l'ailier français de la franchise de Los Angeles. Si les Clippers ont pu aligner mercredi une troisième victoire et conforter ainsi leur place dans le Top 6 (en sixième position, avec un bilan de 17 victoires et 13 défaites), ils le doivent en grande partie à l'ancien capitaine des Bleus. Face aux Wolves de Rudy Gobert, Batum, qui ne faisait pourtant pas partie du cinq majeur, a crevé l'écran, avec 13 points (à 5 sur 9 aux tirs, dont 3 sur 7 à trois points), 7 rebonds, 2 passes et 2 interceptions. L'ancien joueur de Portland a particulièrement fait mal à son compatriote et à ses coéquipiers au niveau du "+/-", le fameux différentiel de points lors de la présence d'un joueur sur le parquet pendant un match.

Quel impact de Batum !

Ainsi, quand aucun de ses coéquipiers n'est parvenu à faire mieux que +16, les deux stars de l'équipe Kawhi Leonard (19 points dans cette partie) et Paul George (17 points, 11 rebonds, 11 passes, quatrième triple-double en carrière) inclus, Batum, lui, a atteint les... +30. C'est dire comment il s'est montré décisif à chaque fois que son coach l'a remis sur le parquet (il a joué 31 minutes au total). Le Français a de surcroît été le seul Clipper avec Luke Kennard (16 points à 5 sur 8 aux tirs, dont 4 sur 7 à trois points) à finir la rencontre avec au moins 50% de réussite sur ses tentatives. Gobert, quant à lui, n'a pas démérité dans le camp d'en face. Avec un nouveau double-double (11 points-13 rebonds) et 3 contres, le pivot français des Wolves a d'ailleurs été l'un des meilleurs joueurs de son équipe sur le terrain mercredi. Mais il n'a rien pu faire lui non plus face à un "Batman" de nouveau en mode justicier, et "Birthday Boy" de la soirée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.