Euro 2020 (F/Finale) : Le titre pour la Norvège à l'issue de la finale face aux Bleues

Euro 2020 (F/Finale) : Le titre pour la Norvège à l'issue de la finale face aux Bleues©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 20 décembre 2020 à 19h32

Dans une finale en deux temps, avec une première période totalement manquée de la part des Tricolores, la Norvège remporte le titre de championne d'Europe (20-22).

Deux ans après leur triomphe à Bercy, les Bleues ont chuté de leur trône européen. Une finale qui pourra donner bien des regrets à l'équipe emmenée par Olivier Krumbholz, notamment à l'issue d'une première période manquée. Très tôt devant grâce à deux buts de Pauletta Foppa (5 buts sur 8 tirs), les Bleues ont ensuite pêché en attaque face à une encore énorme Silje Solberg (16 arrêts à 46% d'efficacité) et ont surtout vu Grâce Zaadi écoper de deux exclusions temporaires à la 9eme puis à la 12eme minutes. Avec la menace d'un carton rouge, le staff tricolore a dû se passer d'une de ses cadres, notamment dans les phases défensives. Le résultat n'a pas attendu très longtemps pour être évident. En un peu moins de six minutes, les Norvégiennes ont infligé aux Bleues un 5-0 pour prendre trois buts d'avance pour la première fois dans cette finale. Revenues à une longueur par Grâce Zaadi (3 buts sur 7 tirs) puis Alexandra Lacrabère (2 buts sur 3 tirs), les Tricolores ont pris un nouvel éclat.

Darleux a fait douter les Norvégiennes

La fin de la première période a vu l'écart varier entre quatre et cinq buts, pour se bloquer à quatre grâce à un dernier arrêt d'Amandine Leynaud (7 arrêts à 30% d'efficacité). Comme à son habitude dans cet Euro, Olivier Krumbholz a changé de gardienne à la mi-temps et, dans cette finale, ça a été un élément important de la révolte française. En effet, Cléopâtre Darleux (8 arrêts à 57% d'efficacité) a trouvé les solutions pour stopper la machine offensive norvégienne. Alors que Silje Solberg a une nouvelle fois mis les Tricolores en échec, il a fallu attendre quatre minutes pour voir Veronica Kristiansen (4 buts sur 8 tirs) marquer la première réalisation du deuxième acte. C'est alors que les Françaises ont mis le bleu de chauffe. Moins prévisibles, avec notamment l'utilisation du jeu à sept en situation offensive, les Bleues ont éteint leurs adversaires pour repasser devant à sept minutes du terme de la rencontre. Mais, alors qu'Henny Reistad (2 buts sur 6 tirs) a pu redonner l'avantage à la Norvège après avoir vu Océane Sercien Ugolin (1 but sur 6 tirs) buter sur Silje Solberg, les Bleues ont commis l'erreur de trop.

Une erreur coupable a scellé le sort du match

Sur un mauvais changement, Grâce Zaadi a été exclue temporairement pour la troisième fois, imposant aux arbitres de sortir le carton rouge. Deux minutes en infériorité numérique dans le « money time » qui a remis la Norvège sur le chemin du titre européen. Grâce à Nora Mork (4 buts sur 8 tirs) puis Sanna Solberg (1 but sur 2 tirs), les joueuses de Porir Hergeisson ont compté deux longueurs d'avance avec deux minutes à jouer. Sur son dernier temps mort, Olivier Krumbholz a demandé à ses joueuses de prendre le maximum de risques mais ça n'a pas payé, Océane Sercien Ugolin perdant un nouveau duel avant que la relance longue de Cléopâtre Darleux n'arrive directement dans la zone norvégienne. Avec un dernier arrêt de la gardienne française sur un jet de sept mètres de Nora Mork, la Norvège s'impose (20-22) dans une finale qui laissera sans doute un goût amer aux Bleues et remporte son huitième titre européen. Pour les Tricolores, c'est une première défaite en finale à l'échelle européenne mais ce résultat prouve que l'échec du Mondial 2019 au Japon n'était qu'un accident.

HANDBALL / EURO 2020 (F)
Du 3 au 20 décembre au Danemark

Finale (à Herning) - Dimanche 20 décembre 2020
France - Norvège : 20-22

Petite finale (à Herning) - Dimanche 20 décembre 2020
Croatie - Danemark : 25-19

Vos réactions doivent respecter nos CGU.