Ligue des Champions (Finale) - Tuchel : " Nous allons souffrir "

Ligue des Champions (Finale) - Tuchel : " Nous allons souffrir "©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le samedi 29 mai 2021 à 17h00

En conférence de presse, Thomas Tuchel, l'entraîneur de Chelsea, a fait part de sa crainte, alors que se rapproche la finale de la Ligue des Champions, contre Manchester City.



Le grand rendez-vous se rapproche. Ce samedi soir à 21h00, Manchester City et Chelsea vont s'affronter, en finale de la Ligue des Champions. Si, pour les Citizens, il s'agira d'une grande première, pour les Blues, ce sera déjà leur troisième de leur histoire, dans la plus prestigieuse compétition européenne de clubs, après 2008 et 2012 pour un titre (2012). Cela n'empêche par Thomas Tuchel de craindre son futur adversaire d'un soir.

« Ce n'est pas un match de tennis que nous allons jouer »

Ce vendredi, présent lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, l'entraîneur de Chelsea a ainsi notamment déclaré, dans des images partagées par l'UEFA : « C'est bien plus que ça, il ne s'agit pas d'un match entre lui (ndlr : Pep Guardiola) et moi. Ce n'est pas un match de tennis que nous allons jouer. Nous sommes arrivés avec nos équipes. Pep va préparer son équipe et je vais préparer la mienne de la meilleure manière possible. Nous avons eu plusieurs expériences contre eux (Manchester City) dans des compétitions différentes. Nous avons eu deux matchs différents, les équipes alignées étaient différentes. Demain (ce samedi), je pense que Manchester City alignera encore un onze de départ différent. Néanmoins, nous les connaissons. Nous savons que nous allons souffrir. Nous devrons être braves, courageux dans certains moments. Cela a toujours été difficile d'affronter une équipe entraînée par Pep, que ce soit Manchester City, le Bayern Munich ou le FC Barcelone. Il a construit une équipe qui croit en elle, qui a beaucoup de réussite et qui a une mentalité de gagnant. Pour l'instant, c'est probablement la meilleure équipe d'Europe, voire du monde. Il y avait un gros écart entre eux et nous au classement de la Premier League. Mais nous avions réduit l'écart entre nos équipes pendant 90 minutes à Wembley, puis à Manchester. C'est aussi ce que nous voulons faire demain (ce samedi). »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.