Ligue 2 : Auxerre bute sur Caen, Chahiri gravement blessé

Ligue 2 : Auxerre bute sur Caen, Chahiri gravement blessé©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 04 décembre 2021 à 18h14

Au-delà du partage des points entre Auxerre et Caen (2-2) samedi, pour le compte de la 17eme journée de Ligue 2, le match a été marqué par la jambe cassée de Mehdi Chahiri, pour qui tous les acteurs de la rencontre avaient ensuite une pensée.



Auxerre aurait pu grimper sur le podium de Ligue 2, mais se contente de son point pris en infériorité numérique contre Caen (2-2). Après l'ouverture du score d'Alexandre Mendy pour les visiteurs (13eme) puis l'égalisation malheureuse du gardien Rémy Riou contre son camp (1-1, 45eme+1), l'horrible tournant du match a eu lieu à la 53eme minute, quand Théo Pellenard a fracturé la jambe de Mehdi Chahiri. Le défenseur auxerrois, expulsé, était dévasté et a même été réconforté par l'entraîneur caennais, Stéphane Moulin. "Le pauvre, il n'y est pour rien, regrette son coach Jean-Marc Furlan (sur beIN SPORTS). Il joue le ballon, ce sont les circonstances du football... Il ne veut pas le blesser, il s'est juste engagé." "Le bruit était affreux, sa saison est finie", concède l'Auxerrois Birama Touré. "On déteste voir ça", confirme encore Jessy Deminguet, le partenaire de Chahiri.

"Pellenard n'y est pour rien, on ne choisit pas", le rassure son adversaire Hugo Vandermersch, qui sait de quoi il parle puisqu'il n'a pas été épargné non plus. "Il faut lui envoyer beaucoup de force, il reviendra au meilleur niveau. Il faut accepter et passer vite à autre chose." C'est justement Vandermersch qui a inscrit le deuxième but caennais à l'entame du dernier quart d'heure (1-2, 76eme), mais l'AJA a égalisé une deuxième fois dans la foulée par Jubal (2-2, 81eme).

"Ce n'est pas une mauvaise opération, on aurait même pu gagner et on a montré une force de caractère intéressante, estime Furlan. Il y aura encore de nombreux matchs avant le mois de mai." C'est plus douloureux, en plus de la blessure de Chahiri, pour Stéphane Moulin : "Bien sûr, on aurait signé avant le match pour ce point. Mais au vu du scénario, on est frustrés. Je voulais montrer à tous qu'on était encore là, mais on doit gagner ce genre de match."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.