Ligue 1 (J18) : Nice s'impose à Rennes

Ligue 1 (J18) : Nice s'impose à Rennes©Media365
A lire aussi

Franck GUIDICELLI, Media365, publié le dimanche 12 décembre 2021 à 16h57

Les Rennais ont été surpris à domicile par Nice dimanche (1-2, 18eme journée de Ligue 1).



Dominer n'est pas gagner, l'adage a encore été vérifié à Rennes avec des Niçois qui ont réussi à prendre trois points alors qu'ils ont été bousculés par des Bretons dominateurs. Pour autant, les Aiglons ont parfaitement défendu et su exploiter la moindre de leurs occasions. Un penalty de Dolberg et un joli but d'Atal ont suffi à Nice pour s'imposer à Rennes (2-1) où seul Bourigeaud a réussi à faire trembler les filets.

Rennes domine, Nice marque

Rennes recevait Nice avec la ferme intention de confirmer sa place de dauphin. Les Niçois, eux, voulaient se relancer après une série de trois matchs sans victoire. Comme souvent, les Bretons débutaient le match tambour battant grâce à une maitrise collective toujours très intéressante. Bruno Génésio avait décidé de presser haut pour empêcher les Niçois d'aller de l'avant et pendant un quart d'heure la stratégie a fonctionné à merveille. Pour autant les Bretons ne parvenaient pas à se montrer dangereux. Au contraire ils se sont fait piéger sur la première occasion des Aiglons. Sur un corner de Justin Kluivert, l'arbitre a sanctionné un coup de coude de Baptiste Santamaria dans le visage de Dante. Penalty sévère mais confirmé que le Danois Kasper Dolberg a frappé plein axe pour ouvrir le score (0-1, 18eme).

Un but contre le cours du jeu qui n'a toutefois pas entamé la confiance des Bretons qui reprenaient leur marche en avant en multipliant les corners ; Sur l'un deux, Benjamin Bourigeaud trouvait la tête de Nayef Aguerd qui venait frapper le poteau gauche de Walter Benitez (21eme). Petit à petit, les Niçois ont repris les choses en main et ce sont eux qui ont bien failli faire le break sur un centre de Justin Kluivert bien repris par Kasper Dolberg. Alfred Gomis détournait d'un superbe arrêt réflexe de...la poitrine (32eme). Peu avant, Martin Terrier a demandé à sortir car il ne se sentait pas bien. L'occasion pour Kamaldeen Sulemana d'entrer en jeu. Pas suffisant pour permettre aux Rennais de revenir au score avant la pause.


Bourigeaud relance Rennes

A la mi-temps, Bruno Génésio a décidé jouer la carte de l'offensive en faisant sortir Baptiste Santamaria et entrer Serhou Guirassy. Les Rennais tentaient de mettre la pression de suite sur la défense niçoise mais sans succès. Au contraire comme en première période, les Niçois parvenaient à marquer pour faire le break. Kasper Dolberg, dos au but gardait bien e ballon avant de décaler le ballon sur sa gauche pour Youcef Atal qui marquait d'une frappe puissante sous la barre (51eme, 0-2). Le reste du match était quasiment une attaque-défense avec des Bretons à l'attaque et des Niçois bien organisés en défense.

A la réception d'un bon centre d'Adrien Truffert, Benjamin Bourigeaud marquait d'une belle tête plongeante et redonnait espoir aux Bretons (1-2, 58eme). Les Rennais ont continué leur forcing mais ni Gaëtan Laborde (62eme), ni Lorenz Assignon (82eme) n'ont réussi à égaliser. Les Niçois tenaient leur victoire grâce à une débauche d'énergie incroyable en défense et un grand réalisme devant le but. Nice prend provisoirement la troisième place du championnat et revient à un seul petit point de Rennes. Une première partie de saison réussie pour les deux formations qui clôtureront leurs matchs aller respectivement contre Lens et à Monaco.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.